Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier – Faits divers - Justice
L'épouse et les trois filles de Philippe Monguillot, chauffeur de bus agressé à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques).

Agression mortelle d'un conducteur de bus à Bayonne

Le dimanche 5 juillet 2020, un conducteur de bus de Bayonne a été victime d'une grave agression au niveau de l'arrêt Balichon. Philippe Monguillot, 58 ans, père de trois enfants, a été hospitalisé en état de mort cérébrale et il a succombé à ses blessures cinq jours plus tard. Cette agression mortelle du chauffeur de bus a suscité une forte émotion. Six mille personnes ont participé à une marche blanche à Bayonne. Du côté de l'enquête, quatre personnes ont été mises en examen par un juge d'instruction de Bayonne, dont deux pour tentative d'homicide volontaire. Les deux autres sont poursuivies pour non assistance à personne en danger, et pour l'une d'elles pour soustraction d'un criminel à l'arrestation et aux recherches.

Derniers articles
Thierry Sagardoytho, l’avocat du meurtrier présumé de Philippe Monguillot, le conducteur de bus mort sous les coups de voyageurs au début du mois de juillet.
La mairie de Bayonne a fait installer avec l'autorisation de sa famille une plaque en hommage à Philippe Monguillot, chauffeur de bus agressé le 5 juillet 2020 à Bayonne
Les obsèques de Philippe Monguillot ont eu lieu ce lundi 20 juillet. De nombreuses personnalités politiques étaient présentes dont Marlène Schiappa.
Le parquet de Bayonne va ouvrir une enquête préliminaire suite à la plainte pour diffamation déposée par un bayonnais
Hôtel de Police de Bayonne
L'arrêt de bus Balishon à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) au lendemain de la marche blanche en hommage à Philippe Monguillot, le chauffeur de bus agressé, 9 juillet 2020. /Photo d'illustration
Le ministre de l'intérieur s'est entretenu avec les représentants des chauffeurs du réseau Chronoplus après la mort de Philippe Monguillot
Des fleurs à l'arrêt de tram'bus "Balishon" à Bayonne. /Photo d'illustration
Véronique Monguillot lors de la marche blanche du 8 juillet 2020.
Une cinquantaine de salariés ont attendu tout l'après-midi l'issue des négociations
La femme de Philippe Monguillot, ce mercredi à Bayonne.
Les collègues du chauffeur agressé, choqués, demandent des mesures de sécurité.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess