Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Agression sexuelle sur mineure : le trompettiste Ibrahim Maalouf relaxé en appel

-
Par , France Bleu

Il était accusé d’avoir agressé sexuellement une jeune fille de 14 ans, en 2013. Le musicien Ibrahim Maalouf a finalement été relaxé ce mercredi par la cour d’appel de Paris.

Concert d'Ibrahim Maalouf lors du Festival du Bout du Monde.
Concert d'Ibrahim Maalouf lors du Festival du Bout du Monde. © Maxppp - FRANCOIS DESTOC

Ibrahim Maalouf est relaxé. Le trompettiste franco-libanais, lauréat des Victoires de la musique et d'un César, était accusé d'avoir agressé sexuellement une collégienne de 14 ans en 2013. Il a finalement été innocenté par la cour d'appel de Paris ce mercredi. En novembre 2018, l’artiste avait été condamné en première instance à quatre mois de prison avec sursis et 20.000 euros d’amende.

Les faits, eux, remontent à 2013. La jeune fille qui l’accuse, à l'époque en troisième, était élève au conservatoire de la ville de Sète, en Hérault, où elle étudiait elle-même la trompette. Elle rencontre l’artiste, alors âgé de 33 ans, pendant l'été 2013, lors d'un concert au Théâtre de la Mer de Sète. 

La jeune fille accusait l’artiste de l’avoir embrassée, une première fois un soir à la sortie d'un cinéma, puis deux jours plus tard, dans son studio d'enregistrement d'Ivry-sur-Seine où elle faisait un stage. Ibrahim Maalouf a en effet reconnu un baiser, mais affirme qu'elle en était à l'origine, assurant d'une part avoir repoussé ses avances, et d'autre part que la seconde séquence, dans le studio d'enregistrement, n'a jamais existé :  "4 mois avec sursis pour un smack qu’une fan ado, folle amoureuse de moi me fait malgré la distance que j’ai imposée! WTF ?? Je dois faire arrêter d’être sympa avec mes fans??" avait-il réagi sur Twitter (Tweet depuis supprimé). 

Le trompettiste a toujours nié toute agression sexuelle. Il s’agissait selon lui d’un simple "dépit amoureux" d'une jeune fille qui n'aurait pas supporté être repoussée. 

Les parents de la jeune fille avaient signalé les faits un an plus tard, après qu'elle s'était confiée à un médecin. Elle avait commencé à se scarifier et à avoir des troubles alimentaires et a depuis effectué plusieurs hospitalisations et thérapies.

Une enquête avait été ouverte dans la foulée par le parquet de Créteil débouchant sur le placement en garde à vue en janvier 2017 d'Ibrahim Maalouf, qui a donc finalement été relaxé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess