Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Agression transphobe à Rouen : l'auteur principal poursuivi pour violences aggravées

Dix jours après l'agression d'une personne transgenre en pleine centre ville à Rouen, l'auteur principal des faits, mineur, a été déféré au Parquet ce jeudi matin à l'issue de sa garde à vue. Il sera poursuivi pour violences aggravées.

Stéphanie et sa compagne ont été agressées en plain centre ville de Rouen
Stéphanie et sa compagne ont été agressées en plain centre ville de Rouen © Radio France - Flavien Groyer

L'adolescent avait pris la poudre d'escampette juste après l'agression. C'était mardi dernier, rue des charrettes, en plein centre-ville de Rouen. Une femme et sa compagne, transgenre, sont prises à partie par une bande de cinq adolescents. "Sale trans". "T'es qu'une merde". Les insultes fusent à l'encontre de Stéphanie, devenue femme mais dont les traits trahissent encore son ancienne identité masculine. 

Injures et bousculade

Injurié et bousculé, le couple appelle la police. Quatre des cinq adolescents sont interpellés à proximité par une patrouille de la B.A.C, la brigade anti criminalité. Convoqués ce mardi matin et placés en garde à vue, leurs auditions ont permis d'identifier le cinquième mis en cause. L'adolescent de 17 ans, placé en garde a vue mercredi midi, a été déféré ce jeudi matin au Parquet, et présenté a un juge des enfants. Il sera poursuivi pour violences aggravées. Une qualification qui tient compte du caractère transphobe de cette agression. Les quatre autres ont été libérés hier soir, dont un a été complètement mis hors de cause.