Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Agression dans le quartier saint Esprit de Bayonne : le maire annonce des mesures

vendredi 31 août 2018 à 17:47 Par Jacques Pons, France Bleu Pays Basque

La réponse du maire de Bayonne aux habitants du quartier Esprit. Jean-René Etchegaray vient d'écrire aux associations de ce quartier de la rive droite. Il annonce le renforcement de la présence des policiers municipaux dans une zone touchée par les trafics de drogue.

La rue sainte Catherine (vers la gare)
La rue sainte Catherine (vers la gare) © Radio France - Jacques Pons

Bayonne, France

C'est un tour de vis opéré près d'une semaine après une agression qui aurait pu être dramatique. Un mineur de 15 ans qui le 26 août a asséné un coup de poignard dans le ventre d'un patron de restaurant de la rue sainte Catherine. Nous sommes dans le quartier de la gare. A deux pas de la place de la République où se retrouvent certains "dealers" et drogués.

La place de la république en rénovation - Aucun(e)
La place de la république en rénovation -

Naceur Chaabane, le patron du restaurant "le Menzel", a eu beaucoup de chance. Son pronostic vital était engagé lorsque les secours l'ont pris en charge. Finalement le couteau n'a pas touché d'organe vital. L'auteur du coup d'Opinel, un mineur de 15 ans, n'avait pas apprécié faire l'objet de critiques. Le patron ne goûtait pas la présence de ce vendeur de drogue non loin de son établissement. 

Le mineur a été mis en examen pour "tentative de meurtre" le 27 août dernier. Il est depuis incarcéré. Le jeune avait déjà à son actif plusieurs condamnations pour vol et cambriolage. Quelques jours avant le coup de couteau il avait été condamné à un mois de prison pour cambriolage.

Quatre mesures annoncées par la mairie bayonnaise

Le maire de Bayonne, Jean-René Etchegaray - Radio France
Le maire de Bayonne, Jean-René Etchegaray © Radio France - Jacques Pons

L'affaire a suscité une énorme émotion dans ce quartier de la rive droite et la ville. Six jours après le coup de couteau le maire de Bayonne écrit à toutes les associations du quartier. Jean-René Etchegaray avance plusieurs mesures :

  • Les policiers municipaux seront systématiquement "présents les après-midis et les débuts de soirée autour de la place de la République". 
  • Une équipe de policiers municipaux sera affectée entièrement à saint Esprit. Trois postes supplémentaires de policiers seront prochainement créés dans cette zone.
  • Le maire de Bayonne saisit le procureur de la République pour qu'il réunisse "rapidement le groupement local de traitement de la délinquance créé spécifiquement pour le quartier saint Esprit au mois de juin dernier". Pour cela, le maire sollicite la réquisition des moyens de la police nationale. Des "opérations coordonnées" seront menées dans la zone. 
  • Par ailleurs et enfin, le maire a signé ce vendredi un arrêté de limitation des horaires d'ouverture du bar "Chez Bernadette" (fermeture à 20 heures) et sollicite le préfet afin qu'il engage la procédure de fermeture définitive de ce lieu.

Manifestation samedi après-midi, place de la république

Jean-René Etchegaray répond ainsi à l'émotion d'un quartier. Samedi après midi un collectif des habitants de Saint Esprit organise un rassemblement après la tentative de meurtre de dimanche dernier. Le rendez vous est fixé de 15 heures à 16 heures sur la place de la république.