Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Agressions homophobes à Nancy : les deux mineurs sont passés devant le juge des enfants

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Jeudi 29 août, cinq mineurs et une majeure étaient interpellés une semaine après les agressions homophobes commises près de la place Carnot. Deux mineurs ont été présentés au juge, notamment pour violences en réunion à raison de l'orientation sexuelle.

Deux mineurs ont été présentés au juge des enfants dans le cadre des agressions homophobes
Deux mineurs ont été présentés au juge des enfants dans le cadre des agressions homophobes © Maxppp - Alexandre Marchi

Nancy, France

Jeudi 29 août, six personnes étaient placées en garde à vue. Parmi eux, cinq mineurs et une femme majeure. Deux mineurs ont été présentés au juge pour enfants. L'un a été placé sous contrôle judiciaire et l'autre en liberté surveillée préjudicielle.

Le premier est un mineur de 17 ans, présenté pour violences en réunion aggravées à raison de l’orientation sexuelle des victimes. 

Le second, âgé de 15 ans, est connu de la police des mineurs et de la Protection Judiciaire de la Jeunesse pour des faits de violences l'an dernier. Il devrait également être présenté au juge, pour avoir tenté de percuter un témoin et ce alors qu'il n'avait par ailleurs pas de permis de conduire.  

L'agression homophobe avait eu lieu la semaine dernière

Jeudi 22 août, un groupe de cinq amis se font aborder par six personnes, qui les apostrophent avec des propos sexuels et homophobes. Le ton monte ; l'un des amis du groupe reçoit des coups de pied et de poing de ses agresseurs. Une personne du groupe d'amis essaye d'intervenir et se fait frapper à son tour. 

Les agresseurs finissent par partir en voiture, en tentant de renverser en marche arrière une fille qui relevait la plaque d'immatriculation. Les deux jeunes hommes blessés et la jeune femme de 22 ans ont porté plainte le lendemain de l'agression.

Choix de la station

France Bleu