Faits divers – Justice

Ahae, propriétaire du ferry sud-coréen qui a fait naufrage, possédait aussi un hameau en Limousin

Par Françoise Ravanne et Géraldine Marcon, France Bleu Limousin mardi 22 juillet 2014 à 17:55

Le hameau avait été vendu aux enchères en avril 2012.
Le hameau avait été vendu aux enchères en avril 2012. © maxppp-Stéphane Lefevre-Le Populaire du Centre

Yoo Byung-Eun, le propriétaire du ferry sud-coréen qui a fait naufrage en avril causant la mort de 304 personnes a été retrouvé mort au mois de juin, on vient tout juste de l’apprendre. Il était un homme d’affaires mais aussi un photographe reconnu et depuis avril 2012, il était aussi le propriétaire d’un hameau situé en Limousin. Il l’avait racheté lors d’une vente aux enchères.

Le corps retrouvé au mois de juin dans un verger à 300 kilomètres de Séoul est bien celui de Yoo Byung-Eun . Cet homme de 73 ans faisait l’objet d’un mandat d’arrêt suite au naufrage du Sewol en avril dernier , le ferry appartenait en effet à la holding de Yoo Byung-Eun. L’accident avait fait 304 morts dont 250 lycéens en voyage scolaire.

Mais l’homme d’affaire coréen avait d’autres activités, c’était un photographe reconnu, qui a notamment exposé au Louvre et à Versailles, sous le pseudonyme d’Ahae . Un nom que les habitants du Limousin connaissent pour une autre raison. En effet, en avril 2012, l’homme d’affaires coréen rachetait aux enchères un hameau de Haute-Vienne . Ahae avait remporté la mise par téléphone et acquis l’ensemble de maisons du hameau de Courbefy sur la commune de Saint-Nicolas-Courbefy pour 520.000 euros.

Un projet resté mystétieux

Ce hameau d’une vingtaine de maisons était abandonné depuis la faillite d’un complexe touristique en 2008 et la municipalité avait choisi la vente aux enchères pour trouver un repreneur. Aujourd’hui, dans le village on se demande ce que va devenir le projet de restauration du hameau avec le décès de celui qui le portait. Il ya encore quelques semaines, le maire de Saint-Nicolas-Courbefy, Bernard Guilhem, avouait n’avoir jamais rencontré l’homme d’affaires coréen. Pour lui, le mystère s’épaissit donc encore avec les circonstances de son décès.

Hameau Courbefy décés SON

Le projet de réhabilitation du hameau ne verra donc pas le jour sous la direction du fameux Ahae. L’homme d’affaires avait fait transmettre des documents sur le projet de rénovation par son équipe à la mairie de Saint-Nicolas-Courbefy .