Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Affaire "Air Cocaïne"

Air Cocaïne : les deux pilotes écroués en attendant leur transfèrement à Marseille

lundi 2 novembre 2015 à 9:52 - Mis à jour le lundi 2 novembre 2015 à 15:00 France Bleu Isère, France Bleu Provence et France Bleu

Nouvel épisode dans l'affaire Air Cocaïne. Les deux pilotes français qui ont fui la République dominicaine ont été écroués ce lundi, après avoir été entendus à Lyon et à Grenoble.

Bruno Odos et Pascal Fauret à Punta Cana (République dominicaine), juillet 2014
Bruno Odos et Pascal Fauret à Punta Cana (République dominicaine), juillet 2014 © Maxppp

Marseille, France

Bruno Odos et Pascal Fauret, les deux pilotes de l'affaire Air Cocaïne, ont été écroués lundi après avoir été entendu (à Grenoble pour le premier et à Lyon pour le second), et avant leur transfèrement à Marseille. 

Les gendarmes se sont présentés tôt ce lundi matin au domicile de Pascal Fauret, 55 ans, dans la banlieue de Lyon, et de Bruno Odos, 56 ans, en Isère (il est originaire de Marseille). Les deux hommes ont été conduits respectivement à la maison d'arrêt de Lyon et à celle de de Varces (Grenoble).

"C'est pour le spectacle"

La date de leur transfèrement à Marseille, au départ envisagé dans la journée, n'a pas été précisée. Christine Saunier-Ruellan, la juge d'instruction marseillaise qui enquête depuis février 2013 sur cette affaire de vaste trafic de drogue transatlantique, souhaitait en effet les entendre.

Maître Jean Reihnart, l'avocat de Pascal Fauret, s'est dit "surpris" par la procédure choisie par la juge d'instruction marseillaise : 

"C'est une procédure un peu spéciale. Le mandat d'amener était inutile, c'est pour faire du spectacle."

Plus de deux ans après la découverte de 680 kilos de cocaïne dans le Falcon 50 qu'ils pilotaient, les deux hommes ont été condamnés l'été dernier à 20 ans de prison pour trafic de drogue. Ils attendaient leur procès en appel en République Dominicaine

Dans cette affaire, deux autres Français sont toujours assignés à résidence à Saint-Domingue : l'organisateur du vol Alain Castany, 67 ans, et  le passager de l'avion Nicolas Pisapia, un Marseillais de 38 ans dont le comité de soutien est installé à Velaux près d'Aix-en-Provence.

A lire aussi :