Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Aisne et Ardennes : importantes saisies d'armes et de munitions par les douanes

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Des grenades, des obus, des munitions, des armes : c'est un véritable arsenal qui a été découvert par les douaniers de la brigade de Laon. D'abord dans un véhicule puis au domicile ardennais du conducteur.

Saisies d'armes et de munitions par les douaniers
Saisies d'armes et de munitions par les douaniers © Radio France - Victor Vasseur

Ardennes, France

On l'apprend ce jeudi 25 juillet 2019 mais 'affaire a démarré il y a quelques semaines quand les douaniers de la brigade de Laon ont stoppé sur la route, dans l'Aisne, une voiture anormalement chargée. Le bas de caisse était clairement abaissé. Dans la voiture, les douaniers ont découvert un véritable arsenal. Des grenades, des obus, des munitions, des armes, pistolets , fusils mais aussi des mortiers, des détonateurs. 

Les agents ont poursuivi leurs investigations au domicile ardennais du supposé "collectionneur". En tout ils ont saisi 300 grenades, 150 kilos de fusée pour obus, une vingtaine d'armes dont certaines n'étaient pas neutralisées. Les services de déminage sont d'ailleurs intervenus pour détruire les munitions qui pouvaient présenter des risques d'explosion. Une procédure a été ouverte par le parquet de Charleville-Mézières. Le collectionneur ardennais devra s'expliquer devant le tribunal correctionnel en septembre prochain.

Choix de la station

France Bleu