Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Aixe-sur-Vienne : un dégagement de monoxyde de carbone près d'une école maternelle

-
Par , France Bleu Limousin

Une vingtaine d'élèves de maternelle ont été pris en charge par les pompiers ce mardi soir à Aixe-sur-Vienne, pour un risque d'intoxication au monoxyde de carbone. Une fillette a même passé la nuit à l'hôpital. La cause probable : un groupe électrogène défectueux dans un bâtiment voisin de l'école.

Une vingtaine d'élève d'une maternelle d'Aixe-sur-Vienne ont été pris en charge pour un risque d'intoxication au monoxyde de carbone.
Une vingtaine d'élève d'une maternelle d'Aixe-sur-Vienne ont été pris en charge pour un risque d'intoxication au monoxyde de carbone. © Radio France - Victor Vasseur

Grosse frayeur ce mardi soir à l'école maternelle du Sauveur, à Aixe-sur-Vienne. Tous les élèves - une vingtaine présents dans la journée - ont été rappelés pour être examinés par un médecin, suite à une possible intoxication  au monoxyde de carbone. Parmi eux, une fillette de trois ans est restée en observation toute la nuit au CHU de Limoges. Trois autres personnes ont été brièvement hospitalisées : sa mère et son autre enfant âgé de tout juste une semaine, ainsi qu'une maîtresse. Ce mardi matin les nouvelles sont rassurantes, tout le monde va bien et la fillette est à son tour sortie de l'hôpital.

Une odeur suspecte salutaire

La direction de l'école avait alerté les pompiers vers 18 heures à cause d'une odeur suspecte, redoutant au départ une fuite de gaz. En réalité, le problème venait d'un groupe électrogène défectueux situé chez un artisan, dans un bâtiment mitoyen de l'école. C'est son moteur qui dégageait cette odeur, mais aussi du monoxyde de carbone qui, lui, est inodore et était donc passé inaperçu. Au moment où le problème a été identifié, tous les élèves étaient rentrés chez eux. Ils ont donc été rappelés par précaution car le groupe électrogène avait tourné toute la journée et il fallait donc vérifier leur état de santé. Dans la foulée, l'école a été largement aérée, y compris ce mercredi durant lequel il n'y a pas de cours dans cet établissement. La gendarmerie a ouvert une enquête pour confirmer l'origine de ce monoxyde de carbone. Par mesure de précaution, l'école maternelle du Sauveur a aussi vérifié sa chaudière, mais elle est régulièrement entretenue et n'était pas en cause.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu