Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Ajaccio : un collégien agresse son professeur avec un couteau

vendredi 29 janvier 2016 à 19:59 Par Patrick Rossi, France Bleu RCFM et France Bleu

Garde à vue levée pour l'élève de 5e du collège Fesch à Ajaccio qui a menacé, vendredi 29 janvier, son professeur d’anglais avec un couteau. L’enseignante, choquée, a été hospitalisée. L'adolescent a été également hospitalisé pour des raisons de santé.

© Radio France

Ajaccio, France

Le collégien de 13 ans, qui avait pris la fuite, s’est finalement rendu au palais de justice avec ses parents avant d’être placé en garde à vue pour être entendu par les services spécialisés de la police. Le jeune homme n’était pas connu au niveau pénal par les services de justice. « Les faits qui lui sont reprochés sont graves » précise Eric Bouillard, le procureur de la république d’Ajaccio. L’enseignante a une incapacité totale de travail supérieure à dix jours.

Eric Bouillard, le procureur de la république d'Ajaccio - Maxppp
Eric Bouillard, le procureur de la république d'Ajaccio © Maxppp

Pour de tels faits, la loi prévoit une peine d’emprisonnement de dix ans. Mais excuse de minorité oblige, la peine est généralement divisée par deux. Le collégien encourt donc une peine de 5 ans de prison.

Eric Bouillard, le procureur de la république d'Ajaccio

Un pari à l’origine des faits ?

Qu’est ce qui est passé par la tête de ce collégien ? C’est bien ce que tentent de définir les enquêteurs. L’hypothèse avancée à ce stade de l’enquête serait celle d’un pari entre jeunes gens précise le procureur de la république d'Ajaccio.

Eric Bouillard, le procureur de la république d'Ajaccio

Les enseignants du collège Fesch d'Ajaccio devraient se retrouver en assemblée générale dès lundi matin et décider des mesures qu'ils entendront mettre en oeuvre suite à cette agression.

Garde à vue levée

La garde à vue du jeune homme a été levée dans la matinée de samedi pour des raisons de santé. Les investigations, suite à cette affaire, vont se poursuivre. Cela devrait se traduire par l'ouverture, dans les prochains jours, d'une information judiciaire.