Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Alain Thirion, directeur général de la sécurité civile visé par une enquête préliminaire pour harcèlement

-
Par , France Bleu

L'ex-préfet de Haute-Corse Alain Thirion et actuel directeur général de la sécurité civile, est visé par une enquête préliminaire pour harcèlement moral et sexuel. C'est l'ex-sous-préfète de Calvi, Anne Ballereau qui a déposé plainte fin décembre.

Alain Thirion alors préfet de Haute-Corse en 2017
Alain Thirion alors préfet de Haute-Corse en 2017 © Maxppp - Christian BUFFA

Anne Ballereau, ancienne sous-préfète de Calvi, a déposé plainte contre Alain Thirion au commissariat de Bastia. Elle dénonce des faits qui se seraient déroulés entre 2015 et 2016, lorsqu'elle était en poste en Corse au même moment qu'Alain Thirion. 

Elle explique qu'à plusieurs reprises Alain Thirion a insisté pour qu'elle dorme à la préfecture, ajoutant que sa femme était "sur le continent" et lui intimant de ne pas faire "la difficile".  

De son côté, l'actuel directeur général de la sécurité civile a déclaré qu’il ne souhaitait "pas faire de commentaires à ce stade". "Je n'ai pas connaissance du contenu de cette plainte. Je suis à la disposition des services en charge de l'enquête et fais pleinement confiance à la justice pour établir la vérité".  

Une enquête préliminaire a été confiée à la police judiciaire de Bastia "des chefs de harcèlement moral dans le cadre du travail et harcèlement sexuel par une personne abusant de l’autorité que lui confèrent ses fonctions", précise la procureure de la République de Bastia.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu