Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Albert : le septuagénaire en garde à vue suspecté de féminicide

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

A Albert, la piste de l'homicide volontaire est privilégiée par les enquêteurs après la mort d'une femme de 70 ans ce lundi dans un appartement de la rue des Déportés.

Gendarmerie (photo d'illustration)
Gendarmerie (photo d'illustration) © Radio France - Adèle Bossard

A Albert, la piste de l'homicide volontaire est privilégiée par les enquêteurs après la mort d'une femme de 70 ans à son domicile ce lundi, rue des Déportés. Son mari, un homme également âgé de 70 ans, est suspecté de l'avoir tuée. 

Interpellé ce lundi, le septuagénaire est resté en garde à vue toute la journée de mardi.  Selon les enquêteurs et les précisions apportées par le procureur de la République, il n'a pas su expliquer clairement la mort de sa femme, parlant "d'une chute" et "contestant toute violence"

Mais l'autopsie menée mardi matin sur le corps de sa compagne révèle des plaies importantes au niveau de la tête, et des fractures aux côtes, qui n'auraient pas pu être provoquées par une chute. 

Le parquet d'Amiens a donc ouvert une enquête criminelle pour homicide volontaire à l'encontre du septuagénaire, qui avait lui-même appelé les pompiers lundi peu avant 12h. Il avait expliqué qu'il avait découvert le corps sans vie de son épouse au sein de leur appartement.

Le septuagénaire est inconnu des services de police. Une enquête de voisinage est aussi menée au niveau de cet immeuble de la rue des Déportés à Albert, pour tenter de comprendre les circonstances exactes de ce drame.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess