Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Albertville : un employé de 45 ans meurt intoxiqué au monoxyde de carbone

jeudi 10 janvier 2019 à 6:25 Par Bleuette Dupin et Valentine Letesse, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Un nouveau drame dû au monoxyde de carbone s'est déroulé mercredi soir à Albertville. Le corps sans vie d'un homme de 45 ans a été retrouvé dans un appartement inoccupé. Il intervenait pour une société de chauffage. Un collègue inquiet de ne pas le voir revenir a donné l'alerte.

© Radio France - Oanna Favennec

Albertville, France

Ce mercredi vers 19 heures un chauffagiste d'une entreprise d'Ugine a été retrouvé mort dans un appartement inoccupé hier à Albertville, vraisemblablement intoxiqué par le monoxyde de carbone, ce gaz inodore et invisible.

Il travaillait sur la chaudière du logement, au rez-de-chaussée d'un immeuble de la rue Armaud-Aubry. Son collègue, inquiet de ne pas le voir revenir de son intervention s'est rendu sur place et a découvert le corps de cet homme de 45 ans. Les pompiers ont relevé une forte présence dans l'air de monoxyde de carbone. Ils ont déclenché l'évacuation de cet immeuble de quatre étages. Un couple et leur enfant de sept mois sont légèrement intoxiqués.

Au total, 13 personnes ont dû quitter leurs appartements pour la nuit. Les habitants ont dormi à l’hôtel en attendant de trouver et de réparer la fuite.  L'autopsie du corps du chauffagiste permettra de confirmer l'hypothèse de l'intoxication mortelle au monoxyde.