Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Alcool au volant : le maire de Bavilliers voit son permis suspendu pour six mois

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Eric Koeberlé, le maire de Bavilliers, a été condamné ce mercredi matin à une suspension de permis de six mois et à deux amendes pour conduite en état d'ivresse en octobre 2019.

Le tribunal de Belfort (photo d'illustration)
Le tribunal de Belfort (photo d'illustration) © Maxppp - Lionel Vadam

Le maire sortant de Bavilliers, Eric Koeberlé, candidat à sa propre succession, vice-président du Conseil Départemental, a été condamné ce mercredi matin à une suspension de permis pour une durée de six mois, après une série de délits routiers commis à l'automne dernier.

Le 30 octobre 2019, alors qu'il roulait avec près 1,70 g d'alcool par litre de sang, dans le centre de Belfort, il avait freiné trop tard et avait accroché un deuxième véhicule par l'arrière. La justice lui reprochait également un délit de fuite.

2.000 euros d'amende dont 1.000 euros avec sursis

M. Koeberlé a, en outre, été condamné à deux amendes : une amende de 2.000 euros dont 1.000 euros avec sursis, et une amende de 90 euros. Il devra également suivre un stage de sécurité routière. M. Koeberlé était présent au tribunal ce mercredi lors de l'annonce de sa condamnation.

Les peines prononcées seront inscrites à son casier judiciaire, mais pas "au bulletin numéro 2 de son casier judiciaire", fait savoir à France Bleu son avocat Me Brice Michel. Ce "bulletin numéro 2" est un casier judiciaire public qui peut normalement être demandé par un employeur ou pour présenter un concours.

Procédure de plaider-coupable

Il s'agissait d'une d'une comparution en reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC). Cette décision de justice fait suite à un premier rendez-vous avec le Procureur de la République de Belfort, le 22 janvier. Une peine avait été proposée par le Procureur, M. Koeberlé avait alors sollicité un délai de réflexion, comme la procédure l'y autorise. Après accord entre les deux parties, la condamnation a été homologuée ce mercredi devant le juge.

La réaction d'Eric Koeberlé

"Ma sanction étant désormais connue, je tiens à préciser les faits", indique Eric Koeberlé dans un communiqué. "Fin octobre 2019, j’ai commis un léger accrochage en ville. Je me suis arrêté ; j’ai eu un échange avec le conducteur du véhicule concerné. Face à son agressivité verbale, j’ai quitté les lieux. Sur son signalement, la police m’a arrêté et a constaté un taux d’alcoolémie positif. Le faible dégât matériel a été traité à l’amiable. Il n’y a ni plainte, ni partie civile. L’affaire est close. Comme je l’ai dit dès octobre dernier, je reconnais et regrette ma faute ; je m’en suis excusé ; j’assume ma responsabilité".

Les candidats déclarés à Bavilliers

  • Eric KOEBERLE (maire sortant, adhérent LR, se représente, déjà un mandat, liste Bavilliers avenir, notre espace de vie)
  • Gérald LORIDAT (se présente avec une liste de gauche, Bavilliers c'est vous, pour une transition démocratique, écologique et solidaire)
  • Chantal BUEB, 3e adjointe de la majorité sortante, dissidente, annonce également vouloir se présenter (mais elle n'a pas encore officialisé sa candidature)

Pour déposer leur liste, les candidats ont jusqu'au jeudi 27 février, date limite de dépôt des candidatures aux élections municipales.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess