Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Alerte à l'arnaque : un tract avec de faux numéros d'urgence distribué dans les boîtes aux lettres de Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

C'est la gendarmerie de la Moselle qui lance l'alerte sur sa page Facebook : des tracts sont distribués dans les boîtes aux lettres de plusieurs communes de Moselle, avec des "numéros à joindre en cas d'urgence". Problème : ce sont des faux.

Certains de ces numéros sont des faux
Certains de ces numéros sont des faux © Radio France - Capture d'écran

Vous avez peut-être ce genre de prospectus sur votre frigo, avec les numéros à joindre en cas d'urgence : police, pompiers, centre anti-poison... Ce tract, distribué depuis quelques temps dans les boîtes aux lettres de communes mosellanes, et notamment dans la Vallée de la Fensch, y ressemble à s'y méprendre.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le problème, selon la gendarmerie de la Moselle, qui a lancé l'alerte, c'est que les numéros indiqués ne correspondent pas à la réalité, et "sont susceptibles de faire l'objet d'une escroquerie." Prudence donc : dans le doute, n'appelez pas. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess