Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Alerte à la bombe au lycée Roosevelt de Mulhouse : une fausse alerte

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Une alerte à la bombe a été déclenchée mercredi après-midi vers 15h30 au lycée Roosevelt de Mulhouse. Le quartier a été bouclé et les forces de l'ordre sont intervenues. Il ne s'agissait pas d'une prise d'otage comme le disaient certaines rumeurs, mais d'une fausse alerte.

Le quartier autour du lycée Roosevelt de Mulhouse est bouclé après une alerte à la bombe
Le quartier autour du lycée Roosevelt de Mulhouse est bouclé après une alerte à la bombe © Radio France - Patrick Genthon

Mulhouse, France

Le quartier du marché à Mulhouse a été bouclé une bonne partie de l'après-midi, ce mercredi, à la suite à une alerte à la bombe au lycée Roosevelt. D'importants moyens policiers ont été engagés. il s'agissait d'une fausse alerte. 

Le lycée et les policiers ont reçu un premier appel téléphonique affirmant qu'il y avait des bombes dans l'établissement. Les élèves ont été quasiment tous évacués, hormis deux classes qui ont été confinées. 

Un deuxième appel a fait état d'une prise d'otage, évoquant des hommes armés dans l'établissement. La rumeur a été rapidement démentie par la procureure de la République de Mulhouse, confirmant qu'il ne s'agissait pas d'une prise d'otages. Peu avant 18h, tous les élèves avaient été évacués. 

Un "comportement irresponsable"

Les forces de l'ordre ont fouillé et sécurisé le site, arrivant à la conclusion qu'il s'agissait d'un canular. Dans un communiqué, le préfet du Haut-Rhin a dénoncé le comportement irresponsable de l'auteur de cette fausse alerte.

Choix de la station

France Bleu