Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Alerte à la bombe au palais de justice de Valence

mercredi 22 novembre 2017 à 14:22 - Mis à jour le mercredi 22 novembre 2017 à 16:05 Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Un coup de téléphone menaçant affirmait qu'une bombe avait été placée à l'intérieur du bâtiment du palais de justice de Valence, dans la Drôme. Le bâtiment et les alentours ont été évacués durant plus de deux heures ce mercredi à la mi-journée. La suspecte a été interpellée.

Périmètre de sécurité autour du Palais de Justice après une alerte à la bombe
Périmètre de sécurité autour du Palais de Justice après une alerte à la bombe © Radio France - Nathalie Rodrigues

Valence, France

Une alerte à la bombe, en ce début d'après-midi, au tribunal de Valence. Vers 13h20, une femme a téléphoné à la gendarmerie en indiquant qu'une bombe se trouvait au palais de justice. Le nom qu'elle a donné correspond à celui d'une personne déjà connue pour des appels malveillants.

Le Palais de justice de Valence évacué après une alerte à la bombe - Aucun(e)
Le Palais de justice de Valence évacué après une alerte à la bombe - GF

Les gendarmes ont donc contacté la police de Valence qui a appliqué la procédure: évacuation du Palais de justice (et donc suspension des audiences) et mise en place d'un périmètre de sécurité aux abords.

Interpellation de l'auteure présumée de l'alerte à la bombe

L'agence immobilière, le point multimédia d'un bâtiment à proximité et les habitants de la rue du Général Farre ont également été évacués. Les démineurs sont arrivés sur place vers 15h15. Vers 15h30, les audiences ont pu reprendre en entrant par l'arrière du Palais, le temps d'ultimes vérifications aux abords de la porte d'entrée (les démineurs ont inspecté l'ensemble des poubelles). Le périmètre a finalement été levé à 16h.

L'auteure présumée de la fausse alerte à la bombe a été interpellée à la gare de Valence TGV. Il s'agit d'une femme qui sort d'un hôpital psychiatrique de Perpignan, qui devait rejoindre un centre médical à Aubenas et qui était en transit dans la Drôme.