Faits divers – Justice

ALERTE ENLEVEMENT - Le procureur de Nancy appelle la mère de Miah à "revenir rapidement"

Par Blandine Costentin, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine vendredi 18 avril 2014 à 17:24

Montage Miah et maman
Montage Miah et maman © Ministère de l'intérieur

Deux heures après le déclenchement de l'alerte enlèvement, le procureur de Nancy Thomas Pison, a tenu une conférence de presse ce vendredi. Miah, une fillette de quatre mois et demi, a été enlevée la nuit dernière par sa mère qui est fragile psychologiquement. La santé du bébé lui-même pourrait être en danger.

Le procureur de la République de Nancy a donné des détails sur la disparition de Miah, une fillette de quatre mois et demi, pour laquelle l'alerte-enlèvement a été déclenchée ce vendredi à 15 heures. Le bébé était placée avec sa mère Brigitte au Centre maternel de Nancy, un établissement qui dépend de l'aide sociale à l'enfance du conseil général de Meurthe-et-Moselle. La mère souffre de troubles psychiatriques, selon Thomas Pison. Elle n'a pas la garde de son bébé . L'enfant est placée depuis sa naissance, sur décision du tribunal de Briey. Mais la mère était auprès de son bébé dans le centre. Les quatre autres enfants de cette femme sont tous placés.

Miah a été enlevée vers 23 heures, jeudi soir, au Centre maternel. Sa mère est montée dans un véhicule qui l'attendait à la sortie. Selon le procureur, ce sont d'autres mères qui ont donné l'alerte. Les entrées et sorties de l'établissement ne sont pas contrôlées. Le magistrat ne se prononce pas sur une éventuelle implication du père. Les frontières ont été sécurisées, les polices luxembourgeoise et belge sont prévenues, mais il est envisageable que la mère ait pu passer la frontière avant que les autorités soient alertées.

Des inquiétudes pour la santé du bébé

La mère de Miah souffre de troubles qui, selon les autorités, l'empêchent de faire face à sa charge parentale. En outre, le bébé lui-même serait de santé fragile. Selon le procureur Thomas Pison, il aurait eu des problèmes cardiaques et devrait suivre un traitement. C'est notamment ce qui a conduit au déclenchement de l'alerte enlèvement.

Le procureur Thomas Pison :

Le procureur de Nancy sur Miah enlèvement

Les autorités judiciaires lancent un appel à la mère de Miah et à son entourage pour qu'elle revienne avec son bébé. Son signalement est diffusé : elle a 36 ans, mesure 1,76 mètre, porte des lunettes à gros foyer, a des cheveux chatains foncés, ondulés et légèrement grisonnants. Elle porte une veste polaire beige avec un imprimé géométrique dans les tons rose et bleu, ainsi qu'un pantalon et des baskets noires.

Si vous localisez l'enfant ou le suspect, n'intervenez pas vous-même, appelez immédiatement le 0805 200 200 ou envoyez un courriel à alerte.enlevement@interieur.gouv.fr

Partager sur :