Faits divers – Justice

Alerte enlèvement : les trois enfants retrouvés sains et saufs, le père interpellé

Par Marina Cabiten, France Bleu Bourgogne, France Bleu Drôme-Ardèche, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu dimanche 29 mai 2016 à 19:57 Mis à jour le dimanche 29 mai 2016 à 21:40

Des gendarmes (photo d'illustration).
Des gendarmes (photo d'illustration). © Maxppp -

Les trois enfants disparus dans le Rhône ont été retrouvés sains et saufs dimanche soir. Leur père a été interpellé. Les autorités avaient lancé une alerte enlèvement plus tôt dans la journée. La mère a été retrouvée morte dans la matinée.

Les trois enfants âgés de 5 à 10 ans, disparus ce dimanche à Pontcharra-sur-Turdine (dans le Rhône), ont été retrouvés sains et saufs dans la soirée. Leur père a été interpellé.

Les enfants ont été retrouvés à l'abri chez la sœur du père à Villeurbanne dans la banlieue lyonnaise, selon la gendarmerie. Il s'était rendu peu auparavant à la brigade de gendarmerie de Tarare, au nord-ouest de Lyon, et avaient expliqué que les enfants étaient à l'abri chez des proches, selon une source proche du dossier.

"Un problème autour de la garde" des enfants

Vers 19h30, les autorités avaient lancé l'alerte enlèvement pour retrouver Joris, 10 ans, Jad, un garçon de six ans et Alia, cinq ans, qui avaient disparu après la mort violente de leur mère. Le corps de cette femme a en effet été découvert dimanche matin chez le père, qui était son ex-conjoint, selon une source proche de l'enquête. Il y avait entre eux "un problème autour de la garde des enfants", d'après cette source.

Leur père, de nationalité turque, âgé de 45 ans est domicilié dans un appartement à Pontcharra-sur-Turdine, petite commune proche de Tarare. "Il n'y a pas d'éléments laissant penser à des troubles psychiatriques chez cet homme", a ajouté la source proche de l'enquête, selon laquelle la piste de l'homicide est privilégiée pour la mère.

Le père des enfants disparus - Aucun(e)
Le père des enfants disparus - gendarmerie