Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme blessé par balles à Alès, près de l'école Paul Langevin

jeudi 4 octobre 2018 à 16:26 Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère

Plusieurs coups de feu ont été tirés près de l'école Paul Langevin d'Alès ce jeudi. Un homme a été blessé à la cuisse. Aucun élève n'a été touché.

Les policiers d'Alès sont sur place pour sécuriser le secteur (illustration)
Les policiers d'Alès sont sur place pour sécuriser le secteur (illustration) © Radio France - Hervé Sallafranque

Alès, France

Trois détonations ont été entendues ce jeudi depuis l'école primaire Paul Langevin, par des élèves qui se trouvaient en cours de sport. Le directeur de l'école a  immédiatement pris l'initiative de protéger les élèves en les confinant pendant une quinzaine de minutes à l'intérieur de l'école. Aucun élève n'a été touché.

Quelques minutes plus tard, les services de police sont contactés par l'hôpital d'Alès pour un homme blessé à la cuisse par deux impacts de balle.  

Deux personnes placées en garde à vue dans le cadre de l'enquête

Les détonations proviendraient d'un bar situé dans le quartier, devant lequel un attroupement se serait créé juste avant que les coups de feu ne soient tirés.

Les effectifs de police sont sur place pour mener l'enquête judiciaire et sécuriser le secteur. La situation est à nouveau calme.

En milieu d'après-midi le procureur de la République d'Alès Franck Schneider a indiqué à France Bleu Gard Lozère que deux personnes avaient été placées en garde à vue dans le cadre de cette enquête.