Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Alexandre Benalla placé en détention provisoire

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Paris

L'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, a été placé en détention provisoire mardi soir pour ne pas avoir respecté son contrôle judiciaire dans l'enquête sur les violences du 1er mai 2018 à Paris. Son ami Vincent Crase a également été écroué.

Alexandre Benalla au tribunal ce mardi.
Alexandre Benalla au tribunal ce mardi. © AFP - Geoffroy VAN DER HASSELT

Alexandre Benalla a été placé en détention provisoire mardi soir pour ne pas avoir respecté le contrôle judiciaire qui lui était imposé dans le cadre de l'enquête sur les violences du 1er mai 2018 à Paris a annoncé son avocate. L'ex-collaborateur d'Emmanuel Macron est mis en examen dans ce dossier. Son ami Vincent Crase, ancien employé de la République en marche et lui aussi mis en examen dans cette affaire, a également été placé en détention provisoire, a révélé son avocat mardi soir, Me Christian Saint-Palais.

Une conversation entre Benalla et Crase alors qu'ils n'avaient pas le droit de se parler 

Alexandre Benalla et Vincent Crase avaient été convoqués mardi matin par les juges après les révélations de Mediapart. Le site d'information a publié le 31 janvier des enregistrements clandestins d'une conversation datant de fin juillet dans lesquels on entend l'ancien chargé de mission communiquer avec Vincent Crase, lui aussi mis en cause dans les violences du 1er mai, alors qu'il leur était interdit d'entrer en contact.

Tout cela est ridicule" - L'avocate d'Alexandre Benalla 

Maître Jacqueline Laffont, l'avocate d'Alexandre Benalla, a annoncé son intention d'interjeter appel de cette décision, qu'elle qualifie d'"injuste". "La justice sous pression n'est jamais une bonne justice", a-t-elle déclaré à des journalistes. "Alexandre Benalla ne devrait pas dormir en prison ce soir". "On l'incarcère aujourd'hui pour une prétendue concertation qui aurait eu lieu il y a sept mois. Tout cela est ridicule", a-t-elle ajouté.

L'avocat de Vincent Crase a également fait appel de la révocation du contrôle judiciaire de son client. 

Le rapport du Sénat attendu ce mercredi

Ce mercredi, la commission des Lois du Sénat présente mercredi son rapport d'enquête sur l'affaire. Alexandre Benalla est soupçonné d'avoir menti sous serment lors des auditions au Sénat sur cette affaire.

  - Visactu
© Visactu -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu