Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Algérie : huit nourrissons meurent dans l'incendie d'une maternité

-
Par , France Bleu

Huit bébés sont morts dans la nuit de lundi à mardi dans l'incendie d'une maternité dans le centre-ouest de l'Algérie. Selon la télévision algérienne, le Premier ministre Noureddine Bedoui a demandé l'ouverture en urgence d'une enquête.

Intervention de pompiers algériens en mars 2014 (photo d’illustration)
Intervention de pompiers algériens en mars 2014 (photo d’illustration) © AFP - FAROUK BATICHE

Huit nourrissons sont morts dans la nuit de lundi à mardi lors d'un incendie dans une maternité dans le centre-ouest de l'Algérie. D'après la protection civile algérienne, le feu s'est déclaré à 3H50 du matin (2H50 GMT) dans l'"hôpital mère-enfant" d'Oued Souf. La protection civile a mobilisé des dizaines de camions pour venir à bout de l'incendie qui a été maîtrisé. "Nous avons réussi à sauver 11 nourrissons, 107 femmes (...) et 28 employés" a précisé le capitaine Nassim Bernaoui.

Deux incendies en moins de deux ans

On ne sait pas encore ce qui a provoqué l'incendie. Selon la télévision algérienne, le Premier ministre Noureddine Bedoui a demandé l'ouverture en urgence d'une enquête et a dépêché sur place le ministre de la Santé Mohamed Miraoui.  

C'est la deuxième fois en moins de deux ans que cet établissement est victime d'un incendie. En mai 2018, un feu avait causé d'importants dégâts matériels sans causer de décès.

Choix de la station

France Bleu