Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un véhicule fonce sur la foule à Münster en Allemagne : émotion à Orléans, ville jumelée

samedi 7 avril 2018 à 18:08 Par Etienne Escuer, France Bleu Orléans

Émotion à Orléans depuis qu'un véhicule a foncé dans la foule samedi après-midi à Münster, ville jumelée à Orléans depuis près de 60 ans. "Tous les Orléanais se joignent à moi pour témoigner de leur soutien à notre ville sœur", écrit le maire Olivier Carré sur Twitter.

Un véhicule fonce sur la foule à Münster en Allemagne : émotion à Orléans, ville jumelée
Un véhicule fonce sur la foule à Münster en Allemagne : émotion à Orléans, ville jumelée © AFP - dpa

Orléans, France

Le maire d'Orléans, Olivier Carré, n'a pas tardé à réagir samedi après-midi, après le drame qui s'est déroulé à Münster ce samedi après-midi. "Horrifié par ce que vient de vivre la ville et les habitants de Münster. Tous les Orléanais se joignent à moi pour témoigner de leur soutien à notre ville sœur. Toute mon amitié au Dr Bertold Tillman, bourgmestre", a-t-il écrit sur Twitter. Un lien très fort unit la ville johannique avec Münster, particulièrement au niveau des échanges scolaires. 

Rencontré par France Bleu Orléans, le maire, Oliver Carré se dit " particulièrement touché" notamment " parce qu'on a beaucoup d'élèves orléanais germanophones qui vont étudier là-bas et on reçoit aussi beaucoup d'allemands. Ces échanges sont fréquents,forts et ça provoque forcément une forte émotion. " 

Manfred Ossege est le responsable des échanges scolaires entre Münster et Orléans. Peu après l'attaque, il a déjà reçu énormément de soutiens : " J'ai eu plusieurs e-mails de la part de mes amis français. C'était pareil lors de l'attentat de Paris, beaucoup de munsterois avaient exprimé leurs soutiens envers les parisiens et les orléanais "

Une amitié depuis 1960 entre les deux villes

33 élèves allemands venaient de repartir d'un échange à Orléans le jour de l'attaque. Ils étaient dans le bus au moment où cela s'est produit. Une trentaine de collégiens allemands doivent également venir dans la cité johannique dès lundi. 

Les deux villes sont en effet liées depuis 1960. Une amitié fruit de la réconciliation franco-allemande, "à l'initiative d'anciens prisonniers de la seconde guerre mondiale", explique la mairie d'Orléans sur son site.

Au moins trois morts

Un individu au volant d'une camionnette a foncé samedi après-midi sur la terrasse d'un café à Münster, dans le cœur de la vieille cité de la ville. Le bilan provisoire fait état de 3 morts et 30 blessés, selon le ministère de l'Intérieur. Plusieurs blessés sont dans un état critique. Selon la police, le conducteur s'est suicidé au volant de la camionnette. Les forces de sécurité ont demandé l'évacuation du quartier Kiepenkerl, qui a été bouclé. Elles vérifient s'il n'y a pas des explosifs. On ne connaît pas le profil du conducteur ni ses motivations. La police demande sur Twitter de ne pas diffuser "des rumeurs".