Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Allier : après l'incendie, l'école Edith-Busseron de Commentry restera fermée jusqu'au lundi 23 novembre

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Pays d'Auvergne

L'école Edith-Busseron de Commentry, dans l'Allier, ne rouvrira pas avant lundi 23 novembre. Une décision prise après l'incendie, mardi 17 novembre, qui a ravagé deux salles de classes, mais qui n'a fait aucun blessé. Un service de garde sera mis en place pour la fin de semaine.

Incendie à l'école Edith Busseron à Commentry
Incendie à l'école Edith Busseron à Commentry

Les élèves de l'école élémentaire Edith-Busseron de Commentry, dans l'Allier, ne reviendront pas à l'école avant le lundi 23 novembre, après l'incendie apparemment accidentel qui s'est déclenché, mardi 17 novembre. Pour les parents qui ne peuvent pas assurer la garde de leurs enfants, un accueil sera organisé sur place et assuré par les enseignants et les agents de la collectivité.

Les flammes avaient surgi aux alentours de 16h45 au troisième niveau de l'école qui compte deux étages. 19 enfants avaient dû être évacués. Ils ne se trouvaient plus en classe au moment du sinistre, mais ils étaient en garderie. Si aucun enfant n'a été blessé, deux enseignantes ont été incommodées par les fumées assez denses. 25 sapeurs-pompiers bourbonnais ont été mobilisés pour maîtriser l'incendie.

Selon les premières constatations, le feu serait d'origine électrique. Il serait parti soit de la défaillance d'un ordinateur, soit d'un TBI, un tableau blanc électrique. Le maire de Commentry, Sylvain Bourdier, joint par France Bleu Pays d'Auvergne, s'est dit "soulagé qu'il n'y ait pas de victime. Pour le reste, on va se débrouiller".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess