Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Allier : la préfète prend un arrêté anti-rave-party pour ce week-end du 12 septembre

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu
Moulins, France

Deux arrêtés ont été signés ce jeudi 10 septembre par la préfète de l'Allier, Marie-Françoise Lecaillon. Ses services craignent qu'une rave-party se déroule samedi. En conséquence, tout rassemblement festif à caractère musical non-déclaré est interdit ce week-end.

Les rave-party seront interdites ce week-end dans l'Allier
Les rave-party seront interdites ce week-end dans l'Allier © Maxppp - Sebastien JARRY

La préfète de l'Allier craindrait-elle une rave-party ce week-end ? C'est en tout cas pour se prémunir d'une telle fête non-déclarée qu'elle a signée deux arrêtés sur ce sujet ce jeudi. 

Le premier vise à interdire les "rassemblements festifs à caractère musical" de samedi 12 septembre 8 heures jusqu'au lundi 14 septembre 8 heures. Le deuxième vise à interdire la circulation de poids-lourd qui contiendrait du matériel de sonorisation. S'ils sont contrôlés, ils seront arrêtés et le matériel qu'ils contiennent sera saisi.

Une suspicion de rassemblement non-déclaré 

Si la préfète craint une rave-party, un teknival ou encore une free-party, c'est que ses services ont repéré une possible manifestation dans l'Allier ce week-end. Sur sa page Facebook, le collectif de musique dub-electro "Razmobreak" envisage l'organisation d'une free-party pouvant regrouper plusieurs centaines de personnes dans un endroit de France. Bien que le département soit masqué sur la photo, la préfecture pense que le rassemblement pourrait se dérouler samedi dans l'Allier. 

Dans son arrêté, la préfète de l'Allier explique "qu'aucune déclaration préalable auprès" de ses services n'a été faite et qu'en conséquence, cette manifestation "n'a pas fait l'objet d'une autorisation administrative."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess