Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : France Bleu Montagne

Alpinisme : quatre morts sur la haute route Chamonix - Zermatt

lundi 30 avril 2018 à 18:04 Par Nelly Assénat, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

14 randonneurs ont été piégés par le mauvais temps et ont été contraints de passer la nuit dehors, dans le secteur du Pigne d’Arolla dans le canton du Valais en Suisse. Quatre personnes ont perdu la vie, cinq autres sont dans un état grave.

Un hélicoptère suisse à Zermatt (illustration)
Un hélicoptère suisse à Zermatt (illustration) © Maxppp -

Le bilan dramatique est confirmé par la police cantonale du Valais : quatre personnes sont mortes et cinq sont gravement blessées prises au piège du mauvais temps dans les Alpes suisses. 

14 randonneurs pris au piège

Selon les premiers éléments de l’enquête, un groupe de 10 randonneurs dont un guide ainsi qu’un autre groupe de quatre personnes qui effectuaient la célèbre Haute Route Chamonix – Zermatt, ont quitté la cabane des Dix (2928 m) hier dimanche avec l’intention de rejoindre celle des Vignettes (3157 m), par l’itinéraire de « la Serpentine ». En cours de route, surprises par la tempête dans le secteur du Pigne d’Arolla, ces personnes ont été contraintes de s’arrêter et de passer la nuit sur place à une altitude de 3270 m.

Ces randonneurs sont de nationalité italienne, française et allemande.

Les victimes n’ont pas été formellement identifiées, explique la police suisse dans son communiqué

Plusieurs hélicoptères de secours dépêchés sur place

D’importants moyens de secours ont immédiatement été engagés. Sept hélicoptères avec plusieurs médecins et guides- sauveteurs à leur bord ont été dépêchés sur les lieux. Les secouristes ont alors découvert les 14 personnes, dont plusieurs en état d’hypothermie ainsi qu’une autre décédée, probablement victime d’une chute. Elles ont été héliportées dans différents hôpitaux en Valais et hors canton où trois d’entre-elles y sont décédées. Cinq autres sont toujours dans un état grave. 

Les autres randonneurs souffrent d’hypothermie légère et leur vie n’est pas en danger.

Deux autres victimes découvertes lundi matin

Un peu plus à l'est, à la limite des cantons du Valais et de Berne, ce sont deux jeunes alpinistes suisses qui ont été surpris par le mauvais temps alors qu'ils effectuaient une ascension dans la région du Mönch.  Le signal de leur disparition avait été donné dimanche soir, mais en raison des mauvaises conditions atmosphériques, les recherches n'avaient rien donné.   Les corps des deux alpinistes, âgés de 21 et 22 ans, ont finalement été retrouvés lundi matin, probablement morts d'épuisement et de froid, a indiqué la police.