Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Saint-Sylvestre : un mort et plus de 50 blessés en Alsace à cause des pétards, trois enfants opérés

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Dans le Bas-Rhin, un homme est mort, tué par un mortier qu'il manipulait. Deux personnes garderont des séquelles définitives.

Une opération à SOS mains (image d'illustration)
Une opération à SOS mains (image d'illustration) © Maxppp - Franz Chavaroche Nice Matin

Alsace, France

Les pétards de la Saint-Sylvestre ont provoqué de nombreux accidents, dont un mortel : la préfecture du Bas-Rhin a annoncé ce 1er janvier 2020 qu'un homme de 30 ans avait été tué par le mortier qu'il avait allumé dans son jardin à Haguenau. Une enquête est actuellement en cours, sous l’autorité du parquet de Strasbourg, pour déterminer les circonstances exactes de son décès.

Dans le Bas-Rhin, la préfecture dénombre 50 blessés liés aux pétards, contre 57 l'an dernier. Les victimes sont âgées de 4 à 57 ans, vingt d'entre elles sont mineures. "Deux victimes garderont des séquelles définitives et 31 des séquelles temporaires, 17 personnes ayant été blessées de manière bénigne, précise la préfecture. 43% des victimes ont été blessées aux mains et 20% aux yeux." À Strasbourg, les médecins de SOS Mains ont soigné dix personnes, six d'entre elles ont dû être opérées, dont trois enfants. 

À Colmar, aussi, les feux d'artifice et pétards ont donné du travail aux urgences : huit personnes ont été admises pour des blessures dues à un incident pyrotechnique, même si seule l'une d'entre elles a été opérée par SOS Mains. 

Blessures liées à l'alcool 

Les médecins mulhousiens ont également constaté trois blessures légères dues à des pétards. De leur côté, l'activité due aux excès d'alcool a été plus soutenue : une quinzaine de personnes en état de forte alcoolisation se sont blessées, dont au moins trois qui se trouvent dans un été grave.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu