Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Altercation au CFA d'Aucaleuc : une marche blanche en hommage à Denis

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Un an après le décès de Denis, agressé au CFA d'Aucaleuc dans les Côtes-d'Armor, sa mère organise une marche blanche ce samedi 27 juin.

Le fils de Gwenaëlle Jouan, Denis est mort le 26 juin 2019 deux jours après avoir été agressé par un élève devant son école à Aucaleuc
Le fils de Gwenaëlle Jouan, Denis est mort le 26 juin 2019 deux jours après avoir été agressé par un élève devant son école à Aucaleuc © Radio France - Johan Moison

Il y a un an, le 26 juin 2019, Denis, 16 ans mourrait au CHU de Rennes, deux jours après avoir été agressé par un élève devant son école à Aucaleuc dans les Côtes-d'Armor. Ce samedi 27 juin sa mère organise une marche blanche à Dinan à partir de 14h en souvenir de son fils.

L'information judiciaire est toujours en cours

"Je fais cette marche pour rappeler que Denis était un élève sans histoire qui voulait juste être boulanger et vivre comme tous les autres adolescents," explique sa maman Gwenaelle. Le 24 janvier 2019, son fils tombe inconscient devant le centre de formation à la sortie des cours à 17h20, frappé à plusieurs reprises par un élève. Il décède deux jours plus tard au CHU de Rennes. Un an après, l'information judiciaire est toujours en cours. L'agresseur, qui était élève dans la même école que Denis, est en liberté.

Un dossier compliqué de l'aveu même du parquet de Saint-Malo. Les légistes ne sont pas d'accord sur l'origine de la mort. Deux expertises ont déjà été réalisées. Elles se contredisent : la première conclut que ce ne sont pas les coups qui ont tué Denis, mais une rupture d’anévrisme. Une seconde dit le contraire. Une troisième expertise est en cours.

La marche blanche partira à 14h de la place Duclos à Dinan.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu