Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On est tous choqués" : une élève poignardée devant le collège Rabelais à Poitiers

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Poitou, France Bleu

Ce vendredi matin, devant les grilles du collège Rabelais, à Poitiers, deux élèves de troisième ont été violentées au cours d'une altercation. L'une d'elles a été poignardée et transférée au CHU de Poitiers. Une enquête de police est ouverte.

Le collège Rabelais à Poitiers a été le théâtre d'une violente altercation ce vendredi 26 mars entre 3 jeunes filles.
Le collège Rabelais à Poitiers a été le théâtre d'une violente altercation ce vendredi 26 mars entre 3 jeunes filles. © Radio France - Julien Prouvoyeur

L'altercation s'est déroulée ce vendredi matin vers 8 heures, devant le collège Rabelais, à Poitiers. Deux filles scolarisées en troisième ont été agressées. L'une d'elles a reçu un coup de couteau à l'abdomen, l'autre a reçu des coups. Les pompiers ont évacué l'adolescente poignardée au CHU de Poitiers, son pronostic vital n'est pas engagé. La scène aurait été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux.

On ne s'en est aperçu que quand ça a commencé à crier - Amine, élève de 3ème

"C'est d'abord parti en bagarre" raconte Amine, élève au collège, dans la classe d'une des jeunes filles blessées. "En fait, on ne s'en est aperçu que quand ça a commencé à crier. Celle qui a mis le coup de couteau, je crois qu'elle n'est pas du collège." Selon l'adolescent, la dispute aurait eu lieu "pour rien, des histoires de filles, par rapport à des critiques."

On est tous choqués - Thierry Claverie, directeur académique

"L'élève a été agressée par une personne extérieure" confirme le directeur académique des services de l'éducation nationale de la Vienne Thierry Claverie, qui s'est rendu sur place ce vendredi. "Les assistants d'éducation ont porté les premiers gestes de secours (...) on est tous choqués, la communauté éducative est choquée." Une cellule d'écoute a été mise en place pour les élèves et les adultes de l'établissement, avec le concours du CHU qui a déployé la Cellule d'Urgence médico-psychologique (CUMP).  

Thierry Claverie, directeur académique (g.) s'est rendu sur place
Thierry Claverie, directeur académique (g.) s'est rendu sur place © Radio France - Julien Prouvoyeur

"L'établissement n'a pas de problématiques particulières" assure Thierry Claverie. "Il y a des phénomènes qui se passent en-dehors (...) il se trouve que ce matin ça s'est passé devant l'établissement, sans lien avec l'intérieur du collège." Le directeur académique précise que "l'ensemble des institutions" est engagée sur la prévention de la violence en milieu scolaire et extra-scolaire "sur le long terme (...) sur la scène filmée aujourd'hui, c'est du ressort de la police."

Une enquête de police a été ouverte, notamment pour déterminer l'origine de cette altercation. Les policiers recherchaient la jeune femme extérieure à l'établissement, auteure présumée de l'agression. Elle a été arrêtée et placée en garde à vue vendredi dans l'après-midi, avant d'être présentée ce samedi au parquet de Poitiers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess