Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Ambert (Puy-de-Dôme) : un corps découvert dans un appartement dimanche soir, un suspect interpellé

lundi 10 septembre 2018 à 18:21 - Mis à jour le mardi 11 septembre 2018 à 14:46 Par Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Selon le procureur de Clermont-Ferrand, l'autospie pratiquée sur la victime confirme que son décès est dû à plusieurs coups de couteau dans la journée de dimanche. Un individu a été placé en garde à vue.

Le suspect a été interpellé par les gendarmes d'Ambert
Le suspect a été interpellé par les gendarmes d'Ambert © Radio France - Olivier Vidal

Ambert, France

C'est dimanche soir, avenue Georges Clémenceau, que les gendarmes ont découvert ce corps sans vie d'un homme d'une trentaine d'années. Une information révélée par le journal La Montagne confirmée par le procureur de Clermont-Ferrand Eric Maillaud.

Dans la soirée, les militaires ont interpellé un homme, le locataire de l'appartement, en état d'ébriété, à proximité du lieu du drame. Placé en cellule de dégrisement, l'homme n'a pas donné d'éléments sur la raison pour laquelle il avait un couteau ensanglanté sur lui, ni pourquoi un corps inanimé a été retrouvé à son domicile. Selon nos informations ce couteau ne serait pas l'arme du crime. Son audition doit se poursuivre ce mardi. 

L'autopsie confirme plusieurs coups de couteau 

Ce lundi après-midi, au CHU de Clermont-Ferrand une autopsie a été pratiquée sur le corps de la victime. Elle a permis de confirmer que la victime était bien décédée après avoir reçu au moins six coups de couteau (ou arme similaire) notamment près du cœur.

L'enquête est confiée aux gendarmes de la section de recherches de Clermont-Ferrand, aidés par ceux de la compagnie d'Ambert.