Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Amboise : 2 ans de prison pour l'incendiaire de plusieurs véhicules

-
Par , France Bleu Touraine

Un homme de 46 ans a été interpellé pour l'incendie volontaire de plusieurs véhicules à Amboise. L'homme, connu pour des faits similaires à Tours et Bléré, a été condamné à 2 ans de prison ferme.

L'homme de 46 ans a été confondu lors du deuxième incendie volontaire
L'homme de 46 ans a été confondu lors du deuxième incendie volontaire © Maxppp - Vincent Peirera/Midi Libre/Maxppp

Amboise, France

Un homme de 46 ans a été condamné ce vendredi à 2 ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Tours (dans le cadre de la procédure de comparution immédiate) pour l'incendie de plusieurs véhicules à Amboise à la fin du mois d'août. Un sursis de 9 mois a aussi été révoqué, car l'homme est l'auteur de faits similaires commis à Tours et Bléré.
L'homme a été confondu pour des incendies volontaires de véhicules le 30 août 2019 vers 21h30 à Amboise. Au final 6 véhicules avaient été incendiés dont 2 par propagation. 

Mais c'est grâce à un second incendie volontaire (et grâce au travail de terrain et scientifique lors du premier sinistre) survenu le 2 septembre 2019 vers 22 h 45 sur un parking de la rue Léonard de Vinci, toujours à Amboise, que les gendarmes ont pu le confondre. En effet, le mode opératoire semble identique à celui de la série du 30 août. Sur place, un homme est interpellé. Il est reconnu par les gendarmes pour être l'auteur de faits similaires à Bléré et Tours. Placé en garde à vue, il livre des explications confuses au début, mais admet ensuite être l'auteur des faits.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu