Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Amboise : cinq croix gammées découvertes sur le chantier de la mosquée

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Cinq croix gammées ont été découvertes lundi sur le mur d'enceinte et des barrières du chantier de la mosquée d'Amboise en Indre-et-Loire. Une enquête a été ouverte.

Les croix gammées ont pu être dessinées lundi
Les croix gammées ont pu être dessinées lundi © Maxppp - Annabelle Wanecque

Amboise, France

Cinq croix gammées, symbole des nazis allemands, ont été découvertes lundi midi sur le mur d'enceinte et des barrières du chantier du futur centre culturel qui doit aussi abriter une mosquée à Amboise, en Indre-et-Loire. Ces croix gammées auraient pu être dessinées lundi dans la matinée à l'aide de peinture rose, elles ne sont pas accompagnées d'autres inscriptions. Une enquête a été ouverte. Elle est menée par la brigade de gendarmerie d'Amboise. 

Une enquête qui s'annonce compliquée

Ces inscriptions sont encore bien visibles ce mardi matin. C'est un voisin du chantier qui a donné l'alerte lundi midi. Il assure que les croix gammées n'étaient pas encore là quand il est parti au travail vers 8h30 ce même jour. Pour autant, les enquêteurs restent prudents. 

Le président de la communauté turque d'Amboise et le député du secteur Daniel Labaronne sur place ce mardi matin - Radio France
Le président de la communauté turque d'Amboise et le député du secteur Daniel Labaronne sur place ce mardi matin © Radio France - Annabelle Wanecque

Les investigations se poursuivent, mais l'enquête s'annonce compliquée car le chantier est situé dans un quartier très fréquenté, et pourtant personne n'a vu le ou les auteurs. Des constatations, des prélèvements de peinture et des relevés de traces de pas ont bien été faits sur place, mais les enquêtes de voisinage n'ont rien donné pour l'instant. 

Ismail Ozdemir est le président de l'association culturelle turque d'Amboise, pour lui c'est l'incompréhension. "On est choqués. on est en bonne relation avec la population étrangère et la population française, on a jamais eu de souci et des gens sont capables de faire ça". Kazim Oflu tente, lui, de relativiser, tant bien que mal. C'est le secrétaire de l'association culturelle qui finance ce projet de mosquée. "En soi c'est juste des tags et des tags on en a partout. Mais c'est surtout le symbole, symbole nazi, on sait ce que ça veut dire". Pour lui d'ailleurs, ce n'est pas la communauté turque elle-même qui est visée, mais les amboisiens en général. C'est aussi le sentiment du maire Christian Guyon, lui parle d'un climat difficile. "Je ne veux pas revenir sur les manifestations qui ont lieu depuis pratiquement deux mois mais c'est vrai que tout le monde est un petit peu sur les nerfs, on a tous un peu les nerfs à vif et il ne faudrait pas que ça dégénère". Christian Guyon s'est rendu sur place ce mardi matin, en compagnie du sous-préfet de Loches. Plus tard dans la matinée, le député LREM du secteur, Daniel Labaronne, est aussi venu manifester son soutien. 

Une plainte contre X a été déposée

Ce n'est pas la première fois que ce chantier est visé par des actes racistes. En 2012 et 2013, 3 têtes de sangliers et de porcs avaient été retrouvées sur le chantier. L'enquête n'avait alors rien donné. 

Le président de l'association culturelle turque d'Amboise appelle sa communauté au calme. Il a porté plainte contre X.

Le chantier de cette future mosquée a débuté en 2012 mais il a été interrompu plusieurs années. Il est financé par l'association culturelle turque d'Amboise, et d'autres associations ailleurs en France. La communauté turque compte 430 membres à Amboise et ses environs, ça représente à peu près 130 familles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu