Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Amboise : Flagrant délit de cambriolage dans l'école Jules Ferry et course-poursuite avec les gendarmes

-
Par , France Bleu Touraine

Un habitant de Nazelle-Négron et trois de ses proches venus de région parisienne ont été interpellés en flagrant délit de cambriolage dans l'école Jules Ferry d'Amboise, dimanche 21 juillet vers 1H du matin. Les gendarmes les ont surpris alors qu'ils volaient des matériaux d'isolation.

Les gendarmes du PSIG d'Amboise ont interpellé les 4 cambrioleurs en flagrant délit sur le chantier d'une école, dimanche dernier à 1H.
Les gendarmes du PSIG d'Amboise ont interpellé les 4 cambrioleurs en flagrant délit sur le chantier d'une école, dimanche dernier à 1H. © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Indre-et-Loire - France

Quatre hommes ont été surpris en flagrant délit de cambriolage dans une école d'Amboise, dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Vers une heure du matin, en passant devant l'école Jules Ferry, une patrouille du Peloton de Surveillance et d'Intervention de la Gendarmerie a vu quatre hommes en train de voler des matériaux dans la cour de cette école dans laquelle des travaux d'isolation ont lieu actuellement. 

Leur camionnette était déjà remplie de plaques d'isolant, de sacs de ciment et autres. Les voleurs ont pris la fuite dans leur véhicule, en jetant un carton sur la route pour tenter d'arrêter le véhicule des gendarmes, mais ça n'a pas fonctionné. Ils ont finalement été interpellés, 800 mètres plus loin, sans résister davantage. 

En reconnaissant les faits, ils ont expliqué que l'un d'entre eux avait besoin de faire des travaux chez lui. Un seul des quatre était déjà connu pour d'autres vols. Ils sont tous convoqués par la justice au mois de janvier prochain, selon la procédure du plaider-coupable.

Choix de la station

France Bleu