Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Amboise : un incendiaire poursuivi pour avoir mis le feu à 2 voitures au pied du château

mercredi 10 avril 2019 à 16:04 - Mis à jour le mercredi 10 avril 2019 à 17:11 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Un homme a été arrêté pour avoir mis le feu à 2 voitures au pied du château à Amboise mardi matin. Il n'y a pas eu de blessés mais plusieurs logements ont été évacués. L'homme avait déjà été coupable de dégradations volontaire par le passé.

Le feu n'a pas fait de blessés
Le feu n'a pas fait de blessés - Gendarmerie d'Indre-et-Loire

Amboise, France

Un homme de 27 ans a été arrêté pour avoir mis le feu à 2 voitures, au pied du château d'Amboise, mardi 9 avril à 3h du matin. Le feu n'a pas fait de blessés mais plusieurs logements ont été évacués. Le jeune incendiaire a mis le feu à deux véhicules près de l'hôtel du Lion d'Or. Un périmètre de sécurité avait du être mis en place et des locataires avaient été évacués. Soit au total, 9 victimes recensées, propriétaires des voitures et locataires. 

Il est 3H00 ce mardi,  un homme court sonner aux portes des maisons du quai de la Loire, non loin de l'hôtel du Lion d'Or. Il alerte les locataires qu'un incendie est en train de détruire deux voitures au pied de leur logement et du château, puis il disparaît. Plusieurs personnes sont évacuées par les pompiers qui mettent en place un périmètre de sécurité. Le feu est vite circonscrit mais les deux voitures sont détruites et des fenêtres des logements fortement abîmées. A 6H00, les gendarmes interpellent à son domicile un homme de 27 ans, c'est le même qui a donné l'alerte.

Devant le tribunal, son avocate va le défendre en disant qu'il a pris la mesure de ce qui se passait. L'homme explique qu'il a une addiction à l'alcool et qu'il ne perçoit plus le bien du mal quand il est alcoolisé. Il a déjà commis des dégradations volontaires il y a 2 ans et il est suivi par un psychologue. Le tribunal a repoussé son procès au 17 mai afin qu'une expertise psychiatrique puisse avoir lieu. En attendant, l'incendiaire est assigné à résidence avec obligation de porter un bracelet électronique. Le tribunal a ordonné une expertise psychiatrique et des soins en addictologie.