Faits divers – Justice

Amiante : les ex salariés de Valéo ont trois ans de plus pour être indemnisés

Par Vincent Delorme, France Bleu Picardie mardi 4 mars 2014 à 11:26

L'exposition à l'amiante a déjà entraîné plusieurs procédures pour ce motif de "préjudice d'anxiété"
L'exposition à l'amiante a déjà entraîné plusieurs procédures pour ce motif de "préjudice d'anxiété" © MaxPPP

Une faille juridique permet aux anciens salariés de Valéo Amiens exposés à l'amiante de monter de nouveaux dossiers d'indemnisation. Ils ont jusqu'à 2017 alors que normalement, la procédure était close. 326 d'entre eux ont déjà perçu 15 000 € au titre du préjudice d'anxiété.

Un délai supplémentaire pour permettre aux ex-Valeo d'obtenir réparation. Ils ont finalement jusqu'en 2017 pour monter leur dossier de demande d'indemnisation, après avoir été exposés à l'amiante. Valeo a déjà dû verser 15 000 €uros à 326 anciens salariés de son site d'Amiens, au titre du préjudice d'anxiété. C'est une faille juridique qui permet de rallonger la période de poursuites éventuelles contre l'employeur. Du coup, ils ont été nombreux à défiler lundi à la permanence ouverte par la CGT. Anthony Raimbault.

Valeo Amiante ENRO

D'autres ex-salariés de l'équipementier automobile vont suivre l'exemple, comme Pierre, 30 ans chez Valeo : maintenant il y croit !

Valéo Amiante SON

On sait déjà que 162 dossiers seront examinés en mai prochain. La CGT en prépare encore d'autres. D'ailleurs, elle tient une permanence le premier lundi de chaque mois à la Bourse du Travail pour aider les ex-Valeo à monter leur dossier.  57 anciens salariés amiénois sont morts suite à leur exposition à l'amiante et 260 sont malades.