Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements désormais en vigilance orange
Faits divers – Justice

Amiante : 45 anciens officiers de la Marine nationale réclament le préjudice d'anxiété

Ils ont été exposés à l'amiante sur les bateaux de la Marine Nationale. 45 officiers mariniers en retraite du Nord Finistère demandent au tribunal administratif de Rennes, la condamnation de l'État pour non reconnaissance du "préjudice d'anxiété". L'audience a lieu ce jeudi.

Des centaines de tonnes d'amiante dans les coques des anciens navires de la Marine nationale.
Des centaines de tonnes d'amiante dans les coques des anciens navires de la Marine nationale. © Maxppp - Maxppp

Brest, France

C'est une première en Bretagne dont le résultat va intéresser des centaines de retraités de la Marine nationale, qui ont été exposés à l'amiante sur les bateaux entre 1950 et 2000. 45 officiers mariniers en retraite ont formé un recours devant le tribunal administratif de Rennes, pour demander la condamnation de l'État et leur indemnisation pour "préjudice d'anxiété". 

Les anciens militaires demandent le même traitement que les civils

Les anciens militaires demandent les mêmes droits que les civils. "Aujourd'hui, les anciens ouvriers d'État, les anciens de la DCNS obtiennent ce préjudice d'anxiété", précise Jean-Paul Le Roux, président de l'Association des Officiers Mariniers en Retraite du Nord Finistère. "Cette anxiété est réelle, car les maladies liées à l'amiante se déclarent jusqu'à 50 ans après l'exposition. Et année après année, nous voyons d'anciens collègues mourir." 

À Marseille, des indemnités de 8.000 euros

En 2011, la cour administrative d'appel de Marseille a condamné l'État à verser une indemnité de 8.000 euros à un ouvrier pour ce préjudice d'anxiété. En Bretagne, c'est la première fois que d'anciens militaires demandent cette reconnaissance. Les 45 dossiers examinés ce jeudi seront bientôt suivis par une cinquantaine d'autres. "À terme, des centaines et des centaines d'anciens marins pourront être concernés", estime Jean-Paul Le Roux.