Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amiens : quatre mineurs placés sous contrôle judiciaire après avoir vandalisé deux commerces

-
Par , France Bleu Picardie

Quatre mineurs non accompagnés, âgés de 13 à 17 ans, ont été placés sous contrôle judiciaire ce dimanche soir par le parquet d'Amiens. Il s'agit de deux dossiers distincts : chaque binôme a été interpellé dans la nuit de vendredi à samedi en train de vandaliser des commerces quartier Saint-Acheul.

Les quatre mineurs non accompagnés ont été placés sous contrôle judiciaire ce dimanche 16 mai.
Les quatre mineurs non accompagnés ont été placés sous contrôle judiciaire ce dimanche 16 mai. © Radio France - François Sauvestre

Quatre mineurs non accompagnés présentés au parquet d'Amiens ce dimanche 16 mai, après avoir été interpellés dans la nuit de vendredi à samedi, pendant qu'ils vandalisaient deux commerces, quartier Saint-Acheul. Ces jeunes, âgés de 13 à 17 ans selon leurs déclarations, sont de nationalité marocaine et algérienne, sont pour certains déjà connus de la justice, pour des faits similaires. La difficulté reste de connaître leur identité réelle, car ils ne présentent pas de papier lors de leur interpellation et donnent des identités différentes à chaque fois, explique le parquet d'Amiens à France Bleu Picardie. 

Placés sous contrôle judiciaire

Le parquet d'Amiens distingue deux affaires différentes : un binôme a vandalisé une boucherie, rue Saint-Acheul ; le second binôme a pris pour une cible une pharmacie, située chaussée Jules Ferry. Les vitrines des deux commerces ont été fracturées ; le groupe qui a pris pour cible la pharmacie a réussi à y entrer et récupérer une centaine d'euros dans la caisse. Les deux commerces ont déposé plainte. 

Présentés devant un juge des enfants ce dimanche 16 mai après-midi, les quatre mineurs ont été placés sous contrôle judiciaire. Le plus âgé, par ailleurs le plus connu de tous, a été transféré dans un centre éducatif fermé dans l'Aisne. Les trois autres ont été remis à l'aide sociale à l'enfance, en attendant leur placement en foyer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess