Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amiens : le ministère de l'Intérieur annonce l'affectation de huit policiers supplémentaires au mois de mai

-
Par , France Bleu Picardie

Le ministre Gérald Darmanin annonce l'arrivée de huit nouveaux policiers à Amiens au mois de mai. Une décision alors que le quartier Étouvie a été le théâtre de débordements cette nuit de dimanche à lundi, avec l'incendie de deux véhicules et les forces de l'ordre visées par des projectiles.

Huit policiers supplémentaires vont être affectés à Amiens au mois de mai, annonce le ministre de l'Intérieur ce lundi soir, au lendemain de débordements dans le quartier d'Étouvie.
Huit policiers supplémentaires vont être affectés à Amiens au mois de mai, annonce le ministre de l'Intérieur ce lundi soir, au lendemain de débordements dans le quartier d'Étouvie. © Radio France - Stéphane Garcia

Huit policiers supplémentaires vont être affectés à Amiens dès le mois de mai, annonce le ministère de l'Intérieur dans un communiqué publié ce lundi soir. Une décision prise par le ministre Gérald Darmanin après les débordements de cette nuit de dimanche à lundi dans le quartier d'Étouvie à Amiens : deux voitures et des poubelles ont été incendiées. Une patrouille de policiers, qui se trouvait dans le quartier aux alentours de 22H ce dimanche, a été la cible de projectiles. Àl'origine : un groupe d'une vingtaine de jeunes, expliquait une source proche du dossier à France Bleu Picardie ce lundi matin.

Des policiers "prioritairement placés sur le terrain"

"Gérald Darmanin condamne très fermement les violences intolérables qui se sont produites à Amiens cette nuit [du 28 au 29 mars], au cours desquelles les forces de l'ordre ont été visées par des projectiles", indique le communiqué. 

L'affectation de ces huit nouveaux policiers se fait dans le cadre du plan de 10 000 créations de postes de policiers et gendarmes sous le quinquennat d'Emmanuel Macron. "_Ces policiers seront prioritairement placés sur le terrain_, au contact de la population et permettront de mener davantage d'opérations, en particulier contre les trafics de stupéfiants", conclut le ministère de l'Intérieur dans son communiqué.

La maire d'Amiens "se réjouit" de l'arrivée de ces huit policiers supplémentaires

Sur son compte Twitter ce lundi soir, la maire d'Amiens Brigitte Fouré salue l'affectation de ces policiers dans la commune : "Je me réjouis de l'arrivée prochaine de huit nouveaux policiers placés sur le terrain, au contact de la population", écrit l'élue.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess