Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amiens : trois lycéens de Montaigne portent plainte pour violences contre des enseignants

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Une enquête de police et une enquête administrative sont en cours après des plaintes déposées par trois élèves à l'encontre de deux professeurs du lycée professionnel Montaigne au nord d'Amiens. Des plaintes pour des violences physiques et verbales.

Une enquête est en cours au commissariat d'Amiens (photo d'illustration)
Une enquête est en cours au commissariat d'Amiens (photo d'illustration) © Maxppp - Olivier Boitet

Trois élèves de seconde ont porté plainte les 5 et 12 décembre derniers à l'encontre de deux professeurs du lycée professionnel Montaigne au nord d'Amiens précise le parquet d'Amiens suite à la révélation de l'affaire par le Courrier Picard ce lundi. Ces élèves, en filière "conducteur routier", étaient majeurs au moment où ils ont déposé plainte. Des plaintes pour des coups sur l'épaule, sur le haut du crâne, dans les côtes et pour des humiliations devant les autres élèves. Une enquête est en cours au commissariat d'Amiens. 

Les professeurs continuent à enseigner pour le moment

En plus de l'enquête de police, le rectorat d'Amiens mène une enquête administrative suite à un signalement fait autour des vacances de la Toussaint. En attendant les conclusions de cette enquête, les professeurs visés peuvent continuer à enseigner mais le proviseur de l'établissement a modifié "l'emploi du temps de la section concernée à partir de janvier de manière à ce que les élèves travaillent de manière plus sereine" indique le rectorat. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu