Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amiens : un détenu se pend à la maison d'arrêt

-
Par , France Bleu Picardie

Un détenu de 32 ans a mis fin à ses jours à la maison d'arrêt d'Amiens, en se pendant alors qu'il était enfermé au quartier disciplinaire. Les rondes de surveillants n'ont pas suffi à l'en empêcher dans une prison où la surpopulation est repartie à la hausse depuis un an. La CGT Pénitentiaire attend justement de la réforme pénale de Christiane Taubira qu'elle fasse diminuer le nombre de détenus.

3.499 prisonniers étaient potentiellement susceptibles d'être relâchés
3.499 prisonniers étaient potentiellement susceptibles d'être relâchés © Maxppp

Un suicide derrière les barreaux à Amiens. Un détenu de 32 ans s'est donné la mort à la maison d'arrêt tard dans la soirée de lundi. France Bleu Picardie a appris qu'il s'était pendu avec un drap ou un vêtement .

L'homme, condamné pour des petits délits , devait sortir en avril prochain. Il se trouvait au quartier disciplinaire de la prison. Apparemment, rien ne laissait présager qu'il passerait à l'acte. Valérie Massip.

Le détenu s'est pendu avec un drap ou un vêtement.

Il n'y avait pas encore eu de suicide de détenu à la maison d'arrêt d'Amiens depuis le début de l'année. Chaque année, entre un et trois détenus se donnent la mort derrière les barreaux à Amiens, d'après les syndicats pénitentiaires.

Un établissement dans lequel on compte environ 600 détenus en ce moment, pour seulement 329 places et 115 surveillants. Ils étaient 510 en décembre dernier. Ces dernières années, le nombre de détenus n'est jamais descendu sous les 500 et il a même culminé à plus de 700 , en 2009.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess