Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amiens : une femme meurt percutée par un bus Némo

-
Par , France Bleu Picardie

Une femme d'une quarantaine d'années est décédée ce vendredi après midi, à l'hôpital d'Amiens-Picardie. Vers midi, elle a été percutée par un bus électrique Némo, à Amiens-Nord, près de la Citadelle.

L'accident s'est déroulé sur cette voie de bus de l'avenue du Général-de-Gaulle.
L'accident s'est déroulé sur cette voie de bus de l'avenue du Général-de-Gaulle. © Radio France - Thomas Coignac

Selon les premiers témoignages, une femme d'une quarantaine d'années, a traversé, hors de tout passage piéton, sans voir arriver le bus électrique, et donc assez silencieux, qui arrivait à l'arrêt "Clemenceau". Le chauffeur a freiné, comme en attestent les traces de pneus sur la chaussée, mais sans pouvoir l'éviter. Les secours ont tenté de la ranimer sur place, en lui prodiguant un massage cardiaque. Transportée à l'hôpital Amiens-Picardie, elle est décédée vers 13h25. 

Le bus a freiné "sur trois mètres", selon l'adjoint au maire Jean-Christophe Loric.
Le bus a freiné "sur trois mètres", selon l'adjoint au maire Jean-Christophe Loric. © Radio France - Thomas Coignac

Elle résidait à quelques dizaines de mètres de là, dans la résidence Roland-Garros. Sur les lieux, une passerelle permet pourtant d'enjamber la voie de bus, et celle empruntée par les voitures. Mais, selon les habitants du quartier, de nombreuses personnes préfèrent traverser la route, pour gagner quelques secondes. "Souvent les habitants préfèrent gagner du temps, mais c'est très dangereux, souligne Vladimir Mendès-Borges, l'élu du quartier. Ce sont des voies où les véhicules roulent à 50 km/h, c'est très rapide pour les piétons qui traversent". 

De nombreux habitants préfèrent traverser la route plutôt qu'emprunter la passerelle, pourtant conçue pour.
De nombreux habitants préfèrent traverser la route plutôt qu'emprunter la passerelle, pourtant conçue pour. © Radio France - Thomas Coignac

18 personnes se trouvaient dans le bus. Sept d'entre eux, blessés lors du freinage, ont également été transportés à l'hôpital, en plus du chauffeur, en état de choc. Il s'agirait, selon le réseau de bus Amétis, d'un conducteur avec 20 ans d'expérience. "Le freinage a été violent, sur trois mètres, explique Jean-Christophe Loric, adjoint à la mairie d'Amiens et rapidement présent sur place. Et les bus ont une capacité de freinage cinq fois supérieure aux voitures, donc le choc a été violent aussi pour les passagers".

Dans un communiqué de presse, le maire d'Amiens, Brigitte Fouré et le président d'Amiens Métropole, Alain Gest ont présenté "leurs plus sincères condoléances à la famille et aux proches de la jeune femme décédée. Ils les assurent de leur soutien dans les moments difficiles qu’ils traversent." Ils s'étaient tous deux rendus sur place, peu après l'accident. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess