Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Amour, argent facile : quand les escrocs jouent sur nos cordes sensibles

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

La police de Saint-Nazaire met en garde sur une recrudescence d'arnaques avec plus ou moins le même scénario depuis le début de l'année. Les escrocs jouent sur la corde sensible de leurs victimes avec des techniques de plus en plus efficaces pour leur donner confiance.

Les escrocs appâtent leurs victimes sur internet (photo d'illustration)
Les escrocs appâtent leurs victimes sur internet (photo d'illustration) © AFP -

Loire-Atlantique, France

Attention aux arnaques sur internet dit, encore une fois, la police de Saint-Nazaire. Depuis le début de l'année, le nombre de victimes est en hausse. Il faut dire que les escrocs améliorent leur technique pour nous donner confiance et ils n'hésitent pas à jouer sur notre corde sensible.

Amour, travail, argent

L'amour par exemple. Le flirt commence sur internet et, au bout d'un moment, le soi-disant amoureux explique qu'il a un héritage qu'il ne peut pas toucher parce qu'il est interdit bancaire. Qu'il va donc envoyer le chèque avec l'argent à sa victime et qu'en échange, elle lui enverra le même montant via une carte prépayée. C'est en fait un ticket avec un code qui permet de faire des achats en ligne. C'est rassurant pour la victime, puisqu'on ne donne pas son code de carte bancaire. La même technique existe en version amitié.

Il a aussi des arnaques avec, en fond, la promesse d'un travail. Un patron qui cherche à monter son entreprise et donc à embaucher. Mais avant, il a besoin d'aide sur place, en France, pour tout préparer. Là aussi, le principe c'est d'envoyer des chèques pour payer des ouvriers pour un chantier ou un agent immobilier en échange de cartes prépayées.

Et puis ce qui marche aussi, c'est le rêve de gagner beaucoup d'argent très vite ! Avec ce scénario : vous envoyez de l'argent pour, soi disant, acheter un diamant puis le revendre avec la promesse de faire un gros bénéfice. Ça parait énorme, mais ça marche : une victime a comme ça perdu 130.000 euros !

Les conseils de la police

La police de Saint-Nazaire donne donc des conseils simples pour éviter de se faire avoir : ne pas faire confiance à des gens qu'on n'a jamais rencontrés physiquement, ne pas envoyer de l'argent en échange d'un chèque tant qu'il n'a pas été encaissé et l'argent arrivé sur notre compte, ne pas donner d'argent à un inconnu même avec une carte prépayée et se méfier des promesses trop alléchantes.