Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amphétamines, cocaïne, MDMA : un trafic de drogue tombe à Bort les Orgues, en Corrèze

-
Par , France Bleu Limousin

Deux femmes âgées de 34 et 59 ans viennent d'être arrêtées à Bort les Orgues, en Corrèze. Elles sont poursuivies dans le cadre d'un trafic de stupéfiants. Un colis en provenance des Pays-Bas, intercepté par les douanes, a permis de le mettre au jour.

Un colis intercepté par le service des douanes a permis de faire tomber le trafic de drogues (image d'illustration)
Un colis intercepté par le service des douanes a permis de faire tomber le trafic de drogues (image d'illustration) © Radio France - Laurent Watrin

Un trafic grossissant de stupéfiants vient de tomber à Bort les Orgues, en Corrèze. Deux femmes de 34 et 59 ans, sans antécédent judiciaire jusque là, viennent d'être arrêtées, placées en garde à vue puis déférées au palais de justice.

Un colis intercepté

Cela fait suite à l'interception d'un colis par le service des douanes. Il était destiné aux deux mises en cause en provenance des Pays-Bas. A l'intérieur, des amphétamines et de la cocaïne ont été découvertes.

Des quantités importantes et des revenus non négligeables

Cette interception s'est vérifiée à leur domicile où des amphétamines, de la MDMA et du cannabis ont été retrouvés par les enquêteurs. Le trafic prenait "une ampleur certaine" depuis le déconfinement indique le parquet de Tulle à France Bleu Limousin, "avec des quantités revendues importantes et des revenus générés non négligeables" sans donner de détails précis sur ces deux éléménts.

Détention provisoire actée pour la mise en cause de 59 ans

C'est la raison pour laquelle la procureure de la République Agnès Auboin vient de requérir le placement en détention provisoire "vu le risque de réitération" en attendant le procès prévu le 24 août, selon la procédure de comparution avec délai différé, le temps que des actes complémentaires soient menés. La procureure vient d'être suivie par le juge des libertés puisque la mise en cause de 59 ans va prendre la direction de la maison d'arrêt de Limoges. La seconde auteure présumée est à son tour en train de faire face au juge.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess