Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Péchier à Besançon : un anesthésiste soupçonné d'empoisonnement sur des patients

Anesthésiste de Besançon : le parquet général conteste le maintien en liberté du Dr Péchier

Face à la décision de la cour d'appel de Besançon de laisser le Dr Frédéric Péchier sous contrôle judiciaire, le parquet général se pourvoit en cassation.

Le médecin anesthésiste Frédéric Péchier est soupçonné de 24 empoisonnements. Le 12 juin, la Cour d'appel de Besançon a décidé de le laisser libre sous contrôle judiciaire.
Le médecin anesthésiste Frédéric Péchier est soupçonné de 24 empoisonnements. Le 12 juin, la Cour d'appel de Besançon a décidé de le laisser libre sous contrôle judiciaire. © Radio France - Laurine Benjebria

Besançon

Nouveau rebondissement dans l'affaire des empoisonnements à Besançon. Le parquet général a décidé ce lundi de contester le maintien en liberté du Dr Péchier.

Le mercredi 12 juin, à la colère des familles, la cour d'appel de Besançon décidait de laisser en liberté sous contrôle judiciaire le Dr Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon soupçonné de 24 empoisonnements. Selon une source judiciaire, le parquet général a donc finalement décidé ce lundi de se pourvoir en cassation contre cette décision.

Le parquet dispose désormais "d'un mois pour rédiger le mémoire" qui détaillera les motifs de ce pourvoi, vivement souhaité par les parties civiles.