Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Anglet : l'incendie du Pignada n'est pas d'origine naturelle

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'incendie qui a ravagé 165 hectares de forêt et détruit ou endommagé 11 maisons dans la nuit de jeudi à vendredi à Anglet n'est pas d'origine naturelle. L'analyse des prélèvements effectués ce samedi 1 août déterminera si le feu est accidentel ou criminel.

Début de l'enquête et premiers prélèvement des experts scientifiques avec la police judiciaire après l'incendie de Chiberta à Anglet
Début de l'enquête et premiers prélèvement des experts scientifiques avec la police judiciaire après l'incendie de Chiberta à Anglet © Radio France - Anthony Michel

L'incendie d'Anglet n'est pas d'origine naturelle indique ce samedi 1er août le parquet de Bayonne. Le feu qui a ravagé la forêt de Chiberta dans la nuit de jeudi à vendredi est lié à une intervention humaine selon les premières constatations des enquêteurs spécialisés de la police judiciaire qui se sont rendus sur les lieux du sinistre ce samedi 1er août au matin.

L'incendie qui a détruit 165 hectares de ce poumon vert de l'agglomération bayonnaise, ainsi que cinq maisons - six autres sont endommagées - n'est pas lié à la foudre, ni à la chute d'un poteau électrique, a indiqué Caroline Parizel vice-procureur de Bayonne.

Un seul départ de feu

En revanche, il n'y a bien eu qu'un seul départ de feu, à proximité du stade Orok Bat d'Anglet. Reste à savoir si l'origine est accidentelle ou criminelle. Les deux équipes d'experts de la police judiciaire, venus de Marseille et Toulouse, ont effectué des prélèvements dans la matinée de ce samedi 1er août. Leurs laboratoires respectifs vont les analyser pour déterminer la cause exacte.

Une vingtaine de pompiers est toujours sur place, mais le risque de reprise du feu est désormais définitivement écarté, assurait le maire d'Anglet, ce samedi 1er août sur France Bleu Pays Basque. 

Claude Olive, maire d'Anglet, dresse le dernier bilan de l'incendie

Claude Olive a également indiqué que le parc écologique Izadia, patrimoine de la Ville en partie brûlé, et sa maison de l'Environnement, totalement détruite, seraient reconstruits. Il va en revanche remettre en cause la gestion de la forêt : "on laisse trop aller la végétation, le risque d'incendie à circonscrire est compliqué."

Claude Olive, maire d'Anglet, veut revoir la gestion de la forêt urbaine du Pignada

La veille au soir, la secrétaire d'Etat à la Biodiversité, Bérangère Abba, venue constater les dégâts sur place, a annoncé que l'Etat aiderait, y compris financièrement, à la reconstruction.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess