Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Incendie de la forêt de Chiberta à Anglet

Anglet : repenser la forêt une semaine après l'incendie du Pignada

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays Basque

Repenser le Pignada une semaine après le terrible incendie. Les propriétaires de la forêt au coeur d'Anglet ont dressé un bilan des operations de secours. La ville d'Anglet, la congrégation des servantes de Marie et le conseil départemental ont aussi annoncé l'amorce d'une réflexion à venir.

La forêt du Pignada calcinée au bout de l'allée Gabriel Peri
La forêt du Pignada calcinée au bout de l'allée Gabriel Peri © Radio France - Jacques Pons

Une semaine après l'incendie de la forêt, la mairie et le conseil départemental ont présenté jeudi un bilan. Celui de l’opération de secours et les nouvelles perspective pour ce massif forestier en pleine zone urbaine. En clair, pour les propriétaires du Pignada, repenser cette zone boisée.

La partie sud de la forêt rouverte la semaine prochaine

Depuis une semaine le massif demeure toujours sous surveillance des pompiers. Les multiples accès à la forêt sont formellement interdits. La semaine prochaine, la partie la plus au sud du massif sera rouverte. 

La partie la plus au sud rouverte la semaine prochaine
La partie la plus au sud rouverte la semaine prochaine - Ville d'Anglet

Le manque d'entretien à l'origine de l'incendie

Une semaine après cet incendie les trois propriétaires de la forêt, la congrégation des servantes de Marie (48 hectares), la ville d'Anglet (55 hectares) et le conseil départemental (115 hectares) doivent tirer des leçons. Dans l'origine du feu, le président du département Jean-Jacques Lasserre, voit une faute partagée. "je suis convaincu que des espèces végétales peuvent se développer dans le cadre d'un entretien raisonné. Lorsqu'il n'y a pas d'entretien les espèces végétales ne se développent convenablement" Il n'y avait donc pas d'entretien ? "insuffisamment, il y avait un couvert végétal, beaucoup de ronciers, beaucoup de cimes d'arbres qui n’étaient pas enlevées. Il y avait un défaut d'entretien" Interview à écouter ci-dessous :

Jean-Jacques Lasserre, président du conseil départemental des Pyrénées Atlantiques

La forêt une semaine après l'incendie
La forêt une semaine après l'incendie © Radio France - Jacques Pons

Une gestions "raisonnée" de la forêt

L'avenir sur la forêt du Pignada sera au cœur de discussions à venir entre les propriétaires et l'ONF, l'office national de la forêt. Pour le maire d'Anglet Claude Olive, pas question qu'on refasse les même erreurs. La ville souhaite "un programme de reboisement exemplaire" de la forêt "en concertation avec tous les acteurs concernés : propriétaires, gestionnaire, associations, riverains, les collectivités territoriales et l'Etat" "On n'est pas dans une forêt lambda. On est dans une forêt urbaine. Donc, oui, il va falloir se reposer toutes ces questions en terme de gestion de cette forêt. Alors, bien sûr, ne pas en faire un jardin public. Toutes ces questions vont se reposer très vite"

Claude Olive, maire (LR) d'Anglet

Diagnostic puis mise en valeur du site

Dans un premier temps, les trois propriétaires lancent ce mois-ci un diagnostic phyto-sanitaire des arbres. Il permettra de savoir ceux qu'il faudra abattre et ceux qu'on pourra protéger. Ensuite viendra le temps d'une réflexion pour repenser cette forêt au cœur d'une ville.

La synthèse des décisions annoncées jeudi

Izadia reconstruit grâce aux dons et aux subventions

Le parc écologique Izadia complètement détruit par les flammes durant la nuit du 30 juillet sera reconstruit. le financement de cette reconstruction passera par un concours classique auprès des investisseurs institutionnels (département, région et communauté d'agglo Pays Basque) mais aussi par la créaction d'une association "Ajudam Pignada !" (Aidons le Pignada !). Présidée par l'ancien maire d'Anglet Robert Villenave à l'origine d'Izadia en 2007, l'association "devra féderer les initiatives et rassembler les fonds recueillis". Cette collecte d'argent sera effectuée par Ekosea, une start-up d'Anglet "spécialisée dans le financement participatif dédiés aux projets environnementaux"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess