Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Faits divers – Justice

Pays Basque : un pharmacien d'Anglet soupçonné d'avoir escroqué la Sécu pour plus d'un million d'euros

jeudi 17 mai 2018 à 17:47 Par Théo Hetsch et Paul Nicolaï, France Bleu Pays Basque et France Bleu

Un pharmacien d'Anglet est en garde-à-vue depuis mercredi matin. Il est soupçonné d'avoir falsifié des factures de médicaments à la sécurité sociale. Le préjudice total s'élève à 1,2 millions d'euros. Cela faisait quatre ans que la CPAM soupçonnait des malversations.

La pharmacie de la mairie était fermée ce mercredi suite à l'interpellation du pharmacien
La pharmacie de la mairie était fermée ce mercredi suite à l'interpellation du pharmacien © Radio France - Paul Nicolaï

Anglet, France

Les policiers ont tiré le pharmacien de son lit ce mercredi matin. Le commerçant de 37 ans, gérant de la pharmacie de la mairie, a été interpellé à 7h et demi et placé en garde à vue. Il sera présenté au parquet ce vendredi, avant une probable information judiciaire. Sa femme est également en garde à vue.

Durant des années, il aurait falsifié les factures de plusieurs médicaments, dont certains coûtent très chers, comme des antirétroviraux. Le mécanisme était simple : lorsqu'il donnait trois boîtes à ses patients, il en facturait cinq.

Le commerçant de 37 ans, installé face à la mairie, a été interpellé à 7h et demi à son domicile et placé en garde à vue. - Radio France
Le commerçant de 37 ans, installé face à la mairie, a été interpellé à 7h et demi à son domicile et placé en garde à vue. © Radio France - Paul Nicolaï

Le préjudice total porterait sur 1,2 millions d'euros. Des frais importants qui ont mis la puce à l'oreille de la CPAM. Une enquête interne, débutée il y a quatre ans, a peu à peu mis au jour ce système. 

Fin novembre, la Caisse Primaire d'Assurance Maladie a donc porté plainte. Les enquêteurs ont interrogé discrètement une cinquantaine de patients, avant de procéder à l'interpellation du pharmacien. Il pourrait être poursuivi pour escroquerie aggravée et blanchiment. Le parquet va demander son maintien en détention.

En 2014 déjà, une pharmacienne de Bayonne avait été condamnée à 5 ans de prison, dont 3 ans et demi ferme. Elle avait escroqué la Sécurité sociale pour plus de 600 000 euros, dans une affaire de trafic avec des toxicomanes.