Faits divers – Justice

Angoulême : deux évangélistes jugés pour discrimination après la diffusion d'un tract homophobe

Par France Bleu La Rochelle, France Bleu La Rochelle et France Bleu lundi 7 septembre 2015 à 9:45 Mis à jour le lundi 7 septembre 2015 à 9:47

Deux évangélistes jugés pour discrimination en raison de l'orientation sexuelle
Deux évangélistes jugés pour discrimination en raison de l'orientation sexuelle © Max PPP - MaxPPP/Frédérique Avril

Deux personnes comparaissent ce lundi devant le tribunal correctionnel d'Angoulême pour discrimination. Elles avaient diffusé en mai dernier un tract intitulé "Délivré de l'homosexualité". Le texte était signé de l'Eglise évangélique. Le pasteur de Cognac s'est désolidarisé des auteurs.

La distribution de ce tract homophobe remonte au 7 mai dernier. Le texte, intitulé "Délivré de l'homosexualité", se présentait comme le témoignage d'un ancien homosexuel, et était signé de l'Eglise évangélique. Il avait été distribué dans les boîtes aux lettres de la région de Cognac et à la traditionnelle foire de Rouillac. Ce lundi, les deux auteurs de ce tract comparaissent devant le tribunal correctionnel d'Angoulême pour discrimination à l'encontre des homosexuels. En se revendiquant de l'Eglise évangélique, ces deux personnes les deux ont donné une dimension confessionnelle à leurs écrits.

Hausse du nombre d'agressions homophobes

Le pasteur de l'Eglise évangélique de Jarnac-Cognac s'est désolidarisé de ses deux disciples, qui devront répondre de provocation, discrimination et injures publiques à l'encontre des personnes homosexuelles. Le tract incriminé a été diffusé dans les boites aux lettres charentaises quelques jours avant la publication du rapport de l'association "SOS Homophobie" qui évoquait l'augmentation du nombre des agressions homophobes, notamment en Charente.

L'association ADHEOS  (association d'aide et de défense homosexuelles pour l'égalité des orientations sexuelles) a porté plainte et s'est constituée partie civile. Son avocat met l'accent sur la discrimination au nom de principes religieux.