Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Angoulême : déjà sous le coup d'une peine de prison, il agresse trois femmes

-
Par , France Bleu La Rochelle

Un Angoumoisin de 30 ans, arrêté dans la nuit de samedi à dimanche pour avoir frappé trois femmes, a été incarcéré ce lundi, à la maison d'arrêt d'Angoulême. Les policiers se sont rendus compte qu'il était déjà sous le coup d'une peine de quatre mois de prison.

Les policiers ont rapidement interpellé le suspect (illustration).
Les policiers ont rapidement interpellé le suspect (illustration). © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Angoulême, France

Les policiers estiment qu'il était probablement ivre, même s'il a refusé de se soumettre aux contrôles d'alcoolémie, lorsque les faits se sont produits. Il était 0h30, ce dimanche, lorsque l'homme de 30 ans est arrivé, au volant de sa voiture, à la station essence Leclerc, rue de Lunesse, à Angoulême. 

Il aborde alors trois femmes, en leur demandant de payer son plein à l'aide de leur carte bleue, contre la même somme en espèces. Devant leurs refus, il les frappe à coups de poing et de pied, et dégrade également leur voiture. Les victimes appellent alors la police qui interpelle l'homme, parti en voiture, dans une rue de Soyaux. 

Il est alors arrêté et placé en garde à vue. Mais au cours de celle-ci, les policiers se rendent compte que leur homme a refusé de se présenter pour effectuer une peine plus ancienne, de quatre mois de prison, pour des faits différents. Présenté au parquet ce lundi, il a ensuite été écroué à la maison d'arrêt d’Angoulême. Quand à l'affaire de la station service, l'instruction est en cours, la justice attendant de savoir ou non, si deux des victimes se sont vus prescrire des interruptions temporaires de travail. La troisième, elle, a reçu une ITT de trois jours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu