Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Angoulême : un homme gravement blessé au visage après une bagarre

-
Par , France Bleu La Rochelle

Un homme d'une vingtaine d'années a été sérieusement blessé dimanche, tôt le matin, au cours d'une bagarre dans le quartier de l'Houmeau, à Angoulême. Il a été touché au visage par une arme blanche. Une enquête est ouverte pour éclaircir les circonstances et l'origine de la bagarre.

Les circonstances de la bagarre restent pour le moment confuses
Les circonstances de la bagarre restent pour le moment confuses © Radio France - Loïck Guellec

Angoulême, France

Trois jeunes blessés, dont un gravement : c'est le bilan d'une bagarre qui s'est déroulée ce dimanche 22 décembre, boulevard Besson Bey, à Angoulême, à proximité d'une boîte de nuit. Un homme âgé d'un vingtaine d'années a été sérieusement touché au visage par une arme blanche. Il se trouve toujours à l'hôpital ce lundi soir, mais ses jours ne sont plus en danger selon la police. L'origine de la rixe n'est pas connue pour le moment.

Des éléments encore confus

L'origine et le déroulé de la bagarre restent pour le moment encore confus selon les enquêteurs, qui affirment ne pas savoir combien de personnes sont impliquées, ni le pourquoi de leur différend. Les secours ont été prévenus très tôt dimanche matin, vers 4h30. Trois jeunes hommes ont été pris en charge après avoir été blessés, mais ils n'ont pas encore été tous entendus. Plusieurs auditions se sont déroulées, mais il n'y a pas eu d'interpellations pour le moment indique la police.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu